Aller au contenu principal

Stanislas Dutel : “je vais facturer Graindorge”

Stanislas Dutel prépare sa facture. Par ce geste le jeune agriculteur revendique son dû. Il l’enverra à sa laiterie “pour soutenir l’action initiée lors de la session nationale lait des Jeunes Agriculteurs”.

© VM

Mobiliser les voisins
Ce producteur de lait espère que cette mobilisation marquera aussi les esprits. “Il faut qu’il y ait un effet de masse. J’ai prévu d’aller voir d’autres éleveurs pour les motiver. Nous devons montrer aux laiteries que le mécontentement est général dans les campagnes”.

5 500 € à facturer
Concrètement, Stanislas Dutel facture son manque à gagner. Ce dernier s’élève à 14 euros par 1 000 litres. Soit un total de 5 500 € TTC adressé à la laiterie Graindorge, basé à Livarot.

Il manque 14 €/1000 litres
“Facturer du lait, nous ne savons pas ce que c’est. Pour moi, il s’agit d’une première. Ma laiterie a payé 355 €. Si les indicateurs interprofessionnels avaient été respectés, cette somme aurait dû atteindre 369 €/1 000 litres de lait. Graindorge fait partie des laiteries qui ont payé le moins cher l’année dernière. L’entreprise a une politique de compensation à travers les primes. Mais elles restent liées à des critères de qualité stricts. Nous devrions avoir le même prix de base que tout le monde”, estime Stanislas Dutel.
Sur sa facture, l’éleveur du canton de Cambremer, stipulera notamment son numéro de producteur, le litrage, le manque à gagner ou le taux de TVA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité