Aller au contenu principal

STE MERE EGLISE - FEVRIER 2009

Jeudi 26 février Effectif veaux 135 au précédent marché 117. Tendance : Marché plus sélectif, tendance au tassement des cours , en général couramment – 15 euros dans toutes les catégories. Relève 3% surtout en inférieurs. VEAUX D'ELEVAGE : MALES NORMANDS Légers ou trop jeunes 210-230, plus lourds et bons 240-250, Supérieurs 255-265, 1 exceptionnel 270, FEMELLES : NORMANDES Convenables 150-165 les meilleures : 175-200, Femelles FRISONNES ET HOLSTEIN 120-140 supérieurs 150-160, CROISES CHAROLAIS ET AUTRES RACES A VIANDE (Elevage et engraissement Label MALES : Leger manquant de formes-240-270-320, plus lourds et bons : 330-360-385, lourds supérieurs : 390-435, Exceptionnels : 457, FEMELLES : Légères et manquant de formes : 160-220-260, plus lourdes et bonnes : 270 -310-335, Supérieures : 340-365-385, Exceptionnelles : 390-430. VEAUX D'ENGRAISSEMENT MALES NORMANDS : Légers manquant de formes : 105-140, Moyens plus lourds : 155-185, supérieurs : 190-200, FEMELLES NORMANDES : légères de moindre de conformation 60-110, Moyennes et bonnes : 115-145, lourdes avec des formes : 150-175, MALES FRISONS ET HOLSTEIN : Léger et moindre conformation :50 -100, Couramment : 105-125, avec du format et lourd 130 -150, Exceptionnels et croisés normands à convenance élevage : 155-200, FEMELLES FRISONNES ET HOLSTEINS : Légères de moindre conformation : 50-75, couramment : 80-105, Lourdes et supérieures : 110-125, croisées normandes :130-140. PORCELETS 5 Sans changement Moyens 30 kg : 75-77, Lourds 35kg :78-82, exceptionnels : 85. Jeudi 19 février Effectif veaux 117 au précédent marché 115. Tendance : Marché bien orienté au début en bons veaux normands et croises race a viande, cours maintenus ensuite commerce devenant très sélectif Cours maintenus difficilement en moyens et inferieurs toutes races, voir légère baisse -10 e. Relève 3% surtout en inférieurs VEAUX D'ELEVAGE : MALES NORMANDS Légers ou trop jeunes 220-240, plus lourds et bons 250-260, Supérieurs 265-275, exceptionnels 280, FEMELLES : NORMANDES Convenables 150-175 les meilleures : 185-200, Femelles FRISONNES ET HOLSTEIN 120-140 supérieurs 150-160, CROISES CHAROLAIS ET AUTRES RACES A VIANDE (Elevage et engraissement Label MALES : Léger manquant de formes-250-280-330, plus lourds et bons : 340-360-395, lourds supérieurs : 405-445, Exceptionnels: 455 -480, FEMELLES : Légères et manquant de formes :180-230-280, plus lourdes et bonnes : 290 -320-345, Supérieures : 350-375-395 Exceptionnelles : 410-450, VEAUX D'ENGRAISSEMENT MALES NORMANDS : Légers manquant de formes :115-150, Moyens plus lourds : 165-195, supérieurs : 200-210, FEMELLES NORMANDES : légères de moindre de conformation 65-115, Moyennes et bonnes : 125-155, lourdes avec des formes : 160-185, MALES FRISONS ET HOLSTEIN : Léger et moindre conformation :60 -110, Couramment : 115-135, avec du format et lourd 140 -160, Exceptionnels et croisés normands à convenance élevage : 165-200, FEMELLES FRISONNES ET HOLSTEINS : Légères de moindre conformation : 50-85, couramment : 90-115 Lourdes et supérieures : 120-135, croisées normandes :140-150. PORCELETS 7 : Sans changement, moyens 30 kg : 75-77, Lourds 35kg :78-82, exceptionnels : 85. Jeudi 12 février Effectif veaux 115 au précédent marché 112. Tendance : Marché rapide en bons veaux normands et croisés race à viande, cours facilement maintenus voir +10 euros. Cours maintenus difficilement en moyens et inferieurs toutes races.Relève 2 à 3% surtout en inférieurs, VEAUX D'ELEVAGE : MALES NORMANDS Légers ou trop jeunes 225-245, plus lourds et bons 255-260, Supérieurs 265-275, exceptionnels 280 - 290, FEMELLES : NORMANDES Convenables 160-175, les meilleures : 185-210, Femelles FRISONNES ET HOLSTEIN 120-140 supérieurs 150-160, CROISES CHAROLAIS ET AUTRES RACES A VIANDE (Elevage et engraissement Label MALES : Léger manquant de formes-250-280-330, plus lourds et bons : 340-360-395, lourds supérieurs : 405-445, Exceptionnels: 455 -487, FEMELLES : Légères et manquant de formes :180-230-280, plus lourdes et bonnes : 290 -320-345, Supérieures : 350-375-395, Exceptionnelles : 400-440. VEAUX D'ENGRAISSEMENT MALES NORMANDS : Légers manquant de formes :135-170, Moyens plus lourds : 175-195, supérieurs : 200-220, FEMELLES NORMANDES : légères de moindre de conformation 95-125, Moyennes et bonnes : 135-155, lourdes avec des formes : 160-185, MALES FRISONS ET HOLSTEIN : Léger et moindre conformation :70 - 110, Couramment : 115-135, avec du format et lourd 140 -160, Exceptionnels et croisés normands à convenance élevage : 165-200, FEMELLES FRISONNES ET HOLSTEINS : Légères de moindre conformation : 60-85, couramment : 90-115, Lourdes et supérieures : 120-135, croisées normandes :140-160. PORCELETS 5 : Sans changement Moyens 30 kg : 75-77, Lourds 35kg :78-82, exceptionnels : 85. Jeudi 5 février Effectif veaux 112 au précédent marché 145 Tendance : Bonne demande dans toutes les catégories ,cours fermes , hausse de + 15 euros à +20 euros en croisés race à viande à convenance taurillon ou engraissement label ,+10 euros en mâles normands ; cours fermes également en bons frisons – Holstein +10 euros ;cours maintenus en inférieurs toutes races. Relève insignifiante. VEAUX D'ELEVAGE : MALES NORMANDS Légers ou trop jeunes 225-240, plus lourds et bons 245-260, Supérieurs 265-275, exceptionnels 280, 290, FEMELLES : NORMANDES Convenables 160-175 les meilleures : 185-210, Femelles FRISONNES ET HOLSTEIN 120-140 supérieurs 150-160, CROISES CHAROLAIS ET AUTRES RACES A VIANDE (Elevage et engraissement Label) MALES : Léger manquant de formes-250-280-330, plus lourds et bons : 340-360-395, lourds supérieurs : 405-445, Exceptionnels: 455-487, FEMELLES : Légères et manquant de formes :180-230-280, plus lourdes et bonnes : 290 -320-345, Supérieures : 350-375-395, Exceptionnelles : 400-440. VEAUX D'ENGRAISSEMENT MALES NORMANDS : Légers manquant de formes :135-170, Moyens plus lourds : 175-195, supérieurs : 200-220, FEMELLES NORMANDES : légères de moindre de conformation 95-125, Moyennes et bonnes : 135-155, lourdes avec des formes : 160-185, MALES FRISONS ET HOLSTEIN : Léger et moindre conformation :70 -100, Couramment : 105-130, avec du format et lourd 140 -160, Exceptionnels et croisés normands à convenance élevage : 165-200, FEMELLES FRISONNES ET HOLSTEINS : Légères de moindre conformation : 60-85, couramment : 90-115, Lourdes et supérieures : 120-135, croisées normandes :140-160. PORCELETS -5- : Sans changement Moyens 30 kg : 75-77, Lourds 35kg :78-82, exceptionnels : 85.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité