Aller au contenu principal

STE MERE EGLISE - JUIN 2008

Jeudi 26 juin Effectif : 195 (+5). Apès 3 jeudis de hausse, cours en repli,-15 euros dans tous les secteurs voire -20 à -30 euros en normands supérieurs. Relève de 3 %. Veaux d’élevage : Mâles normands légers et ordinaires 230 à 250, bons 255 à 275, supérieurs 280, 290, quelques exceptionnels 305, 1 surchoix 350. Femelles normandes convenables 180 à 200, les meilleures 210, 230, 1 surchoix 260, frisonnes et Holstein 130 à 160. Croisés charolais et autres races à viande (élevage et engraissement label) mâles légers 230, 280 à 300, plus lourds 310 à 350, sup 360 à 400, exceptionnels 410 à 442, femelles légères manquant de formes 200-240-270, plus lourdes et bonnes 280-300 à 330, supérieures 335 à 380, exceptionnelles 390 à 427. Veaux d’engraissement : Mâles normands légers 120, 150 et 200, plus lourds 210 à 230, sup 235 à 250, femelles légères 100, 140, moyennes et bonnes 145 à 165, lourdes 170 à 210, Mâles frisons et Holstein légers 60, 100, 120, courants 125 à 160, lourds 170 à 200, exception et croisés normands à convenance élevage 205, 240, 260. Femelles frisonnes et Holstein légères 50, 90, 120, courantes 130 à 150, lourdes 160 à 165, croisées normandes 170 à 200. Porcelets : 30 kg 70 à 73 et 35 kg 74 à 78, lourds exception 80 à 82. Jeudi 19 juin Effectif : 190 (-9). La hausse se poursuit, bonne demande. Les bons normands étaient recherchés. Vente rapide en bons croisés, cours en hausse de 15 à 20 euros. Relève insignifiante. Veaux d’élevage : Mâles normands légers et ordinaires 245 à 265, bons 270 à 290, supérieurs 295, 305, exceptionnels 310 et 320. Femelles normandes convenables 190 à 215, les meilleures 220, 245, 1 surchoix 270, frisonnes et Holstein 140 à 165. Croisés charolais et autres races à viande (élevage et engraissement label) mâles légers 250, 300 à 320, plus lourds 330 à 365, sup 370 à 412, exceptionnels 420 à 457, femelles légères manquant de formes 200-250-280, plus lourdes et bonnes 290-210 à 330, supérieures 335 à 385, exceptionnelles 390 à 427. Veaux d’engraissement : Mâles normands légers 130, 170 et 200, plus lourds 210 à 230, sup 235 à 250, femelles légères 100, 140, moyennes et bonnes 145 à 170, lourdes 175 à 210, Mâles frisons et Holstein légers 60, 100, 130, courants 140 à 160, lourds 170 à 200, exception et croisés normands à convenance élevage 205, 240, 260. Femelles frisonnes et Holstein légères 60, 100, 130, courantes 130 à 150, lourdes 160 à 165, croisées normandes 180 à 200. Porcelets : 30 kg 69 à 73 et 35 kg 74 à 78, lourds exception 79 à 82. Jeudi 12 juin Effectif : 199 (+24). L’ambiance ferme se poursuit, cours facilement reconduits voire à nouveau une hausse de 10 à 15 euros dans toutes les catégories sauf peut être en inférieurs où le placement reste laborieux. Relève insignifiante. Veaux d’élevage : Mâles normands légers et ordinaires 220 à 235, bons 240 à 265, supérieurs 270, 290, exceptionnels 300 et 305, 1 surchoix 338. Femelles normandes convenables 180 à 205, les meilleures 215, 240, 1 surchoix 270, frisonnes et Holstein 140 à 160. Croisés charolais et autres races à viande (élevage et engraissement label) mâles légers 235, 285 à 310, plus lourds 320 à 360, sup 365 à 410, exceptionnels 415 à 457, femelles légères manquant de formes 150-200-230, plus lourdes et bonnes 240-290 à 325, supérieures 330 à 375, exceptionnelles 380 à 420. Veaux d’engraissement : Mâles normands légers 120, 170 et 200, plus lourds 205 à 230, sup 235 à 240, femelles légères 100, 130, 150 moyennes et bonnes 155 à 180, lourdes 185 à 220, Mâles frisons et Holstein légers 60, 100, 130, courants 140 à 165, lourds 170 à 185, exception et croisés normands à convenance élevage 190, 235. Femelles frisonnes et Holstein légères 60, 110, 130, courantes 135 à 145, lourdes 150 à 165, croisées normandes 170 à 210. Porcelets : 30 kg 70 à 73 et 35 kg 74 à 77, lourds exception 78 à 82. Jeudi 5 juin Effectif : 175 (-22). Confirmation de l’amélioration du marché précédent. Commerce actif en bons veaux, cours facilement reconduits voire hausse de 10 euros. Relève insignifiante. Veaux d’élevage : Mâles normands légers et ordinaires 215 à 230, bons 240 à 250, supérieurs 255, 275, exceptionnels 280 et 305. Femelles normandes convenables 170 à 195, les meilleures 200, 220, frisonnes et Holstein 140 à 160. Croisés charolais et autres races à viande (élevage et engraissement label) mâles légers 225, 275 à 300, plus lourds 310 à 345, sup 350 à 400, exceptionnels 405 à 457, femelles légères manquant de formes 130-190-220, plus lourdes et bonnes 230-280 à 315, supérieures 320 à 365, exceptionnelles 370 à 412. Veaux d’engraissement : Mâles normands légers 110, 170 et 190, plus lourds 200 à 220, sup 225 à 235, femelles légères 90, 130, 145 moyennes et bonnes 150 à 170, lourdes 175 à 210, Mâles frisons et Holstein légers 50, 90, 120, courants 125 à 150, lourds 160 à 180, exception et croisés normands à convenance élevage 190, 225. Femelles frisonnes et Holstein légères 50, 100, 120, courantes 125 à 145, lourdes 150 à 160, croisées normandes 168 à 200. Porcelets : 30 kg 70 à 73 et 35 kg 74 à 78, lourds exception 80 à 84.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité