Aller au contenu principal

Sucrerie de Cagny : un nouveau préavis de grève

Les salariés de la sucrerie de Cagny ont déposé un nouveau prévis de grève, pour un arrêt de l'usine de jeudi 31 ocotbre 2019, 13 h à vendredi 1er novembre 2019, 13h.

A date du 29 octobre 2019, les arrachages de betteraves ne sont pas suspendus, malgré le nouveau préavis de grève déposé par les salariés de Saint Louis Sucre.
A date du 29 octobre 2019, les arrachages de betteraves ne sont pas suspendus, malgré le nouveau préavis de grève déposé par les salariés de Saint Louis Sucre.
© JP

Mardi 29 ocotbre 2019, les salariés de la sucrerie de Cagny ont déposé un préavis de grève. Celui-ci court de jeudi 31 ocotbre 2019, 13 h à vendredi 1er novembre 2019, 13h. Pour le moment, Patrick Dechaufour, président de la CBG Calvados, Orne, Sarthe, « invite les planteurs à arracher au plus près des dates prévues et à ne pas trop anticiper. Il faut se référer à son planning. Les accords interprofessionnels obligent SLS d’enlever les betteraves maximum sept jours après la date de mises à disposition et à compenser financièrement les retards de calendrier. Nous sommes à J+20 de retard par rapport au planning administratif. L’indemnisation s’élève à 0,04 €/t de betteraves à 16°/jour de retard au-delà du 7e jour, et 0,08 €/t/jour au-delà du 14e jour. À ce jour, pas de panique, insiste le président de la CGB, faisant ainsi taire de fausses rumeurs, SLS ayant des obligations règlementaires vis-à-vis des contrats signés. Notre mission est de veiller au respect de ces engagement. »

Patrick Dechaufour d’insister : « ce ne sont pas les salariés qui nous embêtent mais Saint-Louis Sucre. Il ne faut pas se tromper de combat. Si SLS avait accepté notre plan de reprise, nous n'en serions pas là ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité