Aller au contenu principal

Les JA et l'installation
"Sur des exploitations viables et vivables"

Ludovic Blin, président de la structure, explique ses positions sur l’installation des jeunes.

Ludovic Blin, président des JA de la Manche.
Ludovic Blin, président des JA de la Manche.
© EC
Quel est l’objectif des Jeunes Agriculteurs en terme d’installation ? Nous voulons installer sur des exploitations à la fois viables et vivables. En effet, ces 2 conditions sont liées et clefs de réussite. Les conditions économiques et de travail sont deux facteurs essentiels. Qu’en est-il de ceux qui s’installent aujourd’hui ? Parmi les jeunes qui s’installent, les 2/3 ont suivi le parcours à l’installation. 95% de ces jeunes seront toujours agriculteurs dans 10 ans alors que 40 % de ceux qui s’installent sans les aides arrêtent le métier dans les 10 ans. Nous sommes donc convaincus que le parcours à l’installation est gage de réussite. A noter qu’en 2006, la Manche compte 117 jeunes qui se sont installés et ont suivi le parcours à l’installation ; ils étaient 156 en 2005. En moyenne, le département installe plus de 120 jeunes aidés par an. Que proposez-vous en terme d’installation ? Etre agriculteur et réussir son installation ne sont pas le fruit du hasard. Pour être aux commandes d’une exploitation agricole, nous devons avoir des jeunes formés et pilotes de leur projet. Le parcours à l’installation est un très bon moyen pour les accompagner. Mais il doit être révisé. Nous voulons le simplifier et l’individualiser pour qu’un maximum de candidats à l’installation puisse en bénéficier et s’assurer ainsi d’avoir tous les outils en main pour réussir. Nous pensons le simplifier en proposant que le stage 6 mois devienne optionnel et en maintenant un système incitatif à sa réalisation via la grille de calcul de la Dotation Jeune Agriculteur (DJA). Il faut également individualiser le parcours pour qu’il réponde davantage aux compétences et attentes spécifiques à chaque candidat en proposant des modules à la carte. Et nous tenons à recentrer le Stage Préparatoire à l’Installation (SPI) sur le projet du jeune afin qu’il en soit véritablement le concepteur et le maître d’oeuvre. Nous voulons des jeunes autonomes et responsables. Il en va de leur devenir et de leur réussite dans un contexte agricole en perpétuelle évolution. J.Bombenon (JA 50)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
SESSION CHAMBRE AGRI 14 - FAUNE SAUVAGE
La faune sauvage réunit contre elle l’envie d’une lutte collective
Les élus de la Chambre d’agriculture du Calvados étaient réunis en session, mardi 9 mars 2021, à Hérouville-Saint-Clair (14). Une…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
SESSION CHAMBRE AGRI 61 BIOGAZ
Chambre d’agriculture : une session qui sent le biogaz
Mercredi 10 mars 2021, la Chambre d’agriculture de l’Orne a voté une délibération relative à l’activité de méthanisation dans le…
Publicité