Aller au contenu principal

Encore de la neige
Surveillez vos toitures

Par temps de neige, il est indispensable de surveiller les toitures, notamment des bâtiments d'exploitation. Dans la Manche, une trentaine de bâtiments (stabu, tunnels maraîchers) se sont effondrés avec les dernières précipitations. Météo-France vient de relancer un nouveau bulletin d'alerte avec de la neige grasse et collante ainsi que des pluies verglaçantes, l'occasion aussi de dégager les accès d'ensilage.

Si les allaitants ne souffrent pas trop du froid dans les champs, les producteurs doivent absolument vérifier l'épaisseur de neige sur les toits, notamment des stabulation.
Si les allaitants ne souffrent pas trop du froid dans les champs, les producteurs doivent absolument vérifier l'épaisseur de neige sur les toits, notamment des stabulation.
© EC

 

Suite à l’épisode neigeux de la fin de semaine dernière, l’accumulation de neige sur les bâtiments agricoles en a dégradé fortement. Plus de 30 bâtiments seraient tombés notamment dans la région de la Haye du Puits. Devant cette situation difficile pour les éleveurs concernés, la Chambre d’Agriculture de la Manche, en partenariat avec la FDSEA et les JA, a décidé de mettre en place une cellule d’urgence. Cette cellule animée par le service « entreprises » de la Chambre d’Agriculture, va recenser les exploitations touchées, repérer le niveau de difficultés, évaluer les dégâts et proposer ses services pour accompagner le plus rapidement possible les réparations ou les reconstructions. Pour ce faire, les agriculteurs touchés peuvent appeler le service « entreprises » au 02 33 06 45 00 qui leur fournira une fiche de diagnostic. Ces fiches seront aussi envoyées dans les mairies pour que les agriculteurs puissent les récupérer.

La Chambre d’Agriculture va aussi entreprendre des démarches auprès des assureurs pour avoir une évaluation globale des dégâts, des engagements de rapidité de traitement des dossiers pour lancer les travaux d’une part, et aussi auprès des entreprises du bâtiment, en lien avec la Chambre des Métiers, pour faciliter aussi la mise en œuvre des réparation ou reconstructions.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité