Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Encore de la neige
Surveillez vos toitures

Par temps de neige, il est indispensable de surveiller les toitures, notamment des bâtiments d'exploitation. Dans la Manche, une trentaine de bâtiments (stabu, tunnels maraîchers) se sont effondrés avec les dernières précipitations. Météo-France vient de relancer un nouveau bulletin d'alerte avec de la neige grasse et collante ainsi que des pluies verglaçantes, l'occasion aussi de dégager les accès d'ensilage.

Si les allaitants ne souffrent pas trop du froid dans les champs, les producteurs doivent absolument vérifier l'épaisseur de neige sur les toits, notamment des stabulation.
Si les allaitants ne souffrent pas trop du froid dans les champs, les producteurs doivent absolument vérifier l'épaisseur de neige sur les toits, notamment des stabulation.
© EC

 

Suite à l’épisode neigeux de la fin de semaine dernière, l’accumulation de neige sur les bâtiments agricoles en a dégradé fortement. Plus de 30 bâtiments seraient tombés notamment dans la région de la Haye du Puits. Devant cette situation difficile pour les éleveurs concernés, la Chambre d’Agriculture de la Manche, en partenariat avec la FDSEA et les JA, a décidé de mettre en place une cellule d’urgence. Cette cellule animée par le service « entreprises » de la Chambre d’Agriculture, va recenser les exploitations touchées, repérer le niveau de difficultés, évaluer les dégâts et proposer ses services pour accompagner le plus rapidement possible les réparations ou les reconstructions. Pour ce faire, les agriculteurs touchés peuvent appeler le service « entreprises » au 02 33 06 45 00 qui leur fournira une fiche de diagnostic. Ces fiches seront aussi envoyées dans les mairies pour que les agriculteurs puissent les récupérer.

La Chambre d’Agriculture va aussi entreprendre des démarches auprès des assureurs pour avoir une évaluation globale des dégâts, des engagements de rapidité de traitement des dossiers pour lancer les travaux d’une part, et aussi auprès des entreprises du bâtiment, en lien avec la Chambre des Métiers, pour faciliter aussi la mise en œuvre des réparation ou reconstructions.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité