Aller au contenu principal

Jean-Christophe Trublet, eleveur à Ponts (50)
Synel sur smartphone : “Que des avantages !”

Depuis l’achat d’un Smartphone, Jean-Christophe Trublet a opté pour utiliser tous ses outils de suivi de son exploitation sur son appareil mobile

© DR

Depuis l’achat d’un Smartphone, Jean-Christophe Trublet a opté pour utiliser tous ses outils de suivi de son exploitation sur son appareil mobile. Après plus de 6 mois d’utilisation du Web mobile de SYNel il est hors de question qu’il revienne en arrière. Installé en GAEC il y a 15 ans, aujourd’hui Jean-Christophe Trublet exploite 72 ha à Ponts (50), près d’Avranches. Il conduit un troupeau de 55 vaches laitières (¾ en race Normande et ¼ en Prim’Holstein) pour produire un quota de 320 000 litres.    “Travaillant seul sur l’exploitation, avec l’aide d’un apprenti et d’un stagiaire, je dois pouvoir disposer de toutes les informations et pouvoir enregistrer tout de suite ce que je fais. J’ai commencé à travailler avec mon Smartphone pour consulter des sites : la météo, infolabo (résultats de la laiterie), le cirviande (poids de vente des animaux) puis enregistrer toutes les interventions des cultures sur mesp@rcelles”.         Depuis leur mise en ligne, il utilise de multiples outils Web destinés aux agriculteurs : SYNel, TéléPAC, mesp@rcelles, n’hésitant pas à se porter volontaire pour tester cet outil avant sa diffusion à tous.             “J’essaie de travailler dans les règles. SYNel est simple d’utilisation, pratique pour déclarer les animaux. Sur le web, quand j’oublie de déclarer immédiatement un animal une alerte m’indique que j’ai oublié de le faire. C’est très pratique. Grâce au web mobile je notifie tout, tout de suite et j’ai mon inventaire qui me suit partout. Ainsi, comme je suis dans la filière FQRN (Filière Qualité Race Normande) je peux donner le 10 chiffres des animaux sans problème quand ils partent”.    
Sur SYNel, l’accès au dossier de l’éleveur est sécurisé. Il se fait après la saisie d’un identifiant et un mot de passe. Sur la zone Manche Atlantique, l’authentification unique pour un certain nombre de sites facilite la navigation de SYNel (depuis le site web classique) à un site partenaire et vice versa. “Sur mon Smartphone je peux aller d’un site partenaire à l’autre.
Il me garde mon identifiant en mémoire si bien que je n’ai plus que le mot de passe à saisir. Je vais toujours consulter les résultats du contrôle laitier, ceux de la laiterie. Je ne regarde plus les papiers”.   
La nouvelle version du Web mobile offre plus de possibilités notamment la “fiche animale”. “Quand je suis dans le pré, je peux trier mes animaux car je vois ce qu’ils ont fait.
Pour les vaches je remonte leurs origines, leurs résultats de lactation, les cellules. Il me manque le sanitaire car je ne le saisis pas encore. J’attends qu’une prochaine version me permette de le faire. Je fais également mes commandes de rebouclage depuis mon Smartphone. La dernière fois dans les 3 jours j’avais reçu mes boucles. C’est vraiment bien et pratique”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Agrial innove face aux défis climatiques
A Vieux, le Gaec des Papineaux a reçu, vendredi 10 et samedi 11 juin 2022, sur son exploitation plus de 4 000 visiteurs dans le…
308 millions d’euros pour compenser la hausse du prix des aliments
Dans le cadre du plan de résilience annoncé en mars 2022, le gouvernement a affecté une enveloppe de 308,5 millions d’euros…
Entre Danone et l’OP des 3 Vallées, le prix du lait encore en débat
L’OP des 3 Vallées (Danone Molay-Littry) était réunie en AG mercredi 8 juin 2022, à Torteval-Quesnay (14). Les éleveurs ont fait…
Luzerne
Éleveurs et cultivateurs créent une mini-filière de luzerne
La Cuma Séchoir collectif plaine Pays d’Auge est née il y a deux ans et demi. Elle regroupe des cultivateurs et des éleveurs qui…
Les premières coupes de silphie sous l’oeil de la coop de Creully
Près de 100 personnes, adhérents et techniciens de la Coopérative de Creully, ont assisté à la démonstration de coupe de silphie…
Rendez-vous Tech bio
Rendez-vous tech&bio : au Gaec 2000, des hôtes heureux
Gilles et Florence Haelewyn sont installés à Commes depuis 1994. La conversion en bio des terres et du cheptel date, elle, de…
Publicité