Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Tapez-vous une Blonde de 851 kg

Si l’envie d’une viande d’excellence vous prend ce week-end, alors poussez la porte de la Boucherie Antoine Mesnil (26 rue Pasteur à Villers-Bocage -14) et demandez-lui une côte de la dernière Blonde d’Aquitaine qu’il vient de faire entrer en vitrine. Une génisse de 4 ans et 3 mois : 851 kg de carcasse classée U+3.

Une bête qui fait la fierté tout autant de son éleveur que de son acheteur/transformateur/distributeur. Le partenariat durable, même s’il n’est écrit nulle part, entre la boucherie Mesnil et l’élevage Bossuyt est basé sur le savoir-faire et la confiance.
Une bête qui fait la fierté tout autant de son éleveur que de son acheteur/transformateur/distributeur. Le partenariat durable, même s’il n’est écrit nulle part, entre la boucherie Mesnil et l’élevage Bossuyt est basé sur le savoir-faire et la confiance.
© TG

Une lignée bouchère
Cette génisse, issue de l’élevage Bossuyt qui s’est particulièrement fait remarquer cette année au SIA, est issue d’une lignée bouchère. Sa grand-mère paternelle a accusé 892 kg de carcasse, sa mère 727 kg, son grand-père 1620 kg sur la bascule à Paris, sa sœur Ambroise a fini première de sa section (qualité bouchère) cette année à Paris. «La moyenne 2017 de mes bêtes vendues à la boucherie est de 647 kg, assure Gérard Bossuyt qui livre sa recette pour une viande de qualité : nourriture sèche avec de la pulpe, de la luzerne, du lin et bien sûr de l’herbe mais pas d’ensilage ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité