Aller au contenu principal

Entreprise
TEBA reprend l’abattoir de St-Hilaire-du-Harcouët (50)

Manuel Pringault, fondateur et directeur de l’entreprise TEBA (1), prend les commandes de l’abattoir de St-Hilaire-du-Harcouët (50).

La clientèle de l’abattoir est constituée de grossistes (35 %), de bouchers (20 %) de TEBA (20 %) et d’éleveurs (15 %), les 10 % restants représentent les sous-produits de découpe.
La clientèle de l’abattoir est constituée de grossistes (35 %), de bouchers (20 %) de TEBA (20 %) et d’éleveurs (15 %), les 10 % restants représentent les sous-produits de découpe.
© DR
C’est officiel depuis quelques jours. L’abattoir de St-Hilaire-du-Harcouët, propriété de la communauté de communes, change de gérant et de société d’exploitation. Son nouveau patron n’est autre que Manuel Pringault, fondateur et directeur de TEBA (société de prestation de service dans le domaine de la découpe de viande), voisin et client dudit abattoir. L’outil, rénové en 1998, abat 700 à 1 500 agneaux, 120 à 200 porcs, 70 à 150 gros bovins et autant de veaux par semaine. Restructuration technique La clientèle de l’abattoir est constituée de grossistes (35 %), de bouchers (20 %) de TEBA (20 %) et d’éleveurs (15 %), les 10 % restants représentent les sous-produits de découpe. Du côté de la direction, on annonce une restructuration technique afin de gagner en productivité et maintenir ainsi l’emploi (une vingtaine de salariés) et garantir la pérennité de l’outil. Autre piste de développement : la spécialisation dans l’abattage d’urgence; Un service 7 jours sur 7 qui devrait poindre dans quelques semaines. A noter que parallèlement, TEBA ouvrira sous peu une antenne à Pré-en-Pail (53). Le Ministre de l’Agriculture est attendu pour couper le ruban. Th. Guillemot (1) : Tél. 02 33 50 26 44 06 85 74 27 48.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité