Aller au contenu principal
Font Size

Veau dans la tourmente
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)

Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Élodie et Baptiste Leclerc lors des travaux en 2018.
© Sandrine Bossière

Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils se sont installés en deux temps, d’abord Élodie en 2015 avec 200 bêtes, puis Baptiste en 2018. Ils ont 650 veaux avec l’intégrateur. Les éleveurs ont peu senti la chute des abattages, car, au moment du confinement, « on avait des veaux assez jeunes, indique Baptiste Leclerc, mais c’est le retard qui est gênant ».
En effet, l’intégrateur demande un allongement aux éleveurs, que ceux-ci évaluent à environ un mois. Ils se félicitent toutefois que Denkavit ait modifié le plan d’alimentation, « ils ont réagi assez vite ». Les éleveurs ont « baissé le grammage de poudre de lait pour ne pas inonder le marché de viande ».
« Les grandes surfaces ne jouent pas le jeu. Il n’y a pas de veau dans les rayons », s’indignent-ils, à l’instar de la FNB. Pour le moment, la situation est tendue et l’avenir incertain, « on attend de voir, poursuit l’éleveur, on ne sait pas combien on va être rémunéré. Je pense que Denkavit ne va pas nous laisser tomber ».
Depuis leur installation, c’est la première fois que le couple rencontre des difficultés de ce type, mais « on ne regrette pas ce qu’on fait. On n’est pas tout seul. Heureusement, sinon ce serait impossible à gérer ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité