Aller au contenu principal
Font Size

Terres agricoles : un parc d’activité foncièrement vide

A Soliers, une quarantaine d’hectares ont été prélevés à l’agriculture. Objectif : créer une zone d’activité. L’endroit conviendrait à l’enseigne Carrefour pour y installer son centre logistique. Mais, une partie des élus de la communauté de communes s’y opposent.

La simulation réalisée par le cabinet d’architecte. (DR)
La simulation réalisée par le cabinet d’architecte. (DR)
© DR

A Soliers, près de 40 hectares ont été préemptés pour créer une zone d’activité. Reste maintenant à savoir comment les utiliser. Un projet nécessitant une vingtaine d’hectares a été refusé par la communauté de communes de Plaine Sud. Une situation qui irrite Jean-Yves Heurtin, le président de la FDSEA du Calvados : “Nous ne sommes pas opposés au développement économique. Bien au contraire. À condition que ces projets soient générateurs d’emploi de façon conséquente. Concernant Soliers, 40 hectares ont été retirés à l’agriculture pour créer de l’activité économique. Si le projet ne se construit pas dans cette zone qui est réservée à cet effet, d’autres communes voudront transformer des terres agricoles en zone à urbaniser, et celle de Soliers demeurera vide. Je ne veux pas qu’on crée de nouvelles zones si des terres déjà classées urbanisables ne sont pas rendues à l’agriculture. Aujourd’hui plusieurs centaines d’hectares sont déjà réservés à l’activité économique et à l’habitat autour de Caen”.  

Logidis devra déménager
Logidis veut déménager. Ses locaux situés à Carpiquet sont devenus obsolètes. L’entreprise, qui s’occupe de la logistique de Carrefour, recherche donc une vingtaine d’hectares. La structure est appelée à grossir. Elle emploie déjà 500 personnes et d’autres embauches sont programmées. Le chiffre de 200 emplois supplémentaires est évoqué. “L’agglomération de Caen souhaite garder cette entreprise dans le secteur”, explique Xavier Hay, agriculteur et maire adjoint de Tilly-la-Campagne. Cette dernière est membre de la communauté de commune, mais ne partage pas la position de la majorité. Jusqu’aux dernières élections, le projet semblait pourtant sur de bons rails. Mais, le président de la communauté de communes a changé. Le trafic routier généré semble avoir freiné le projet.

Un débat sur le terrain
Sur le terrain, les habitants favorables au projet s’organisent. Une pétition a recueilli 1 500 signatures. Les communes de Tilly-la-Campagne, Hubert-Folie et Grentheville s’unissent. Ils s’opposent à Soliers et Bourguébus qui détiennent la majorité au conseil communautaire. La manne financière n’est pas négligeable. Elle serait comprise entre 80 et 266 000 euros par an. “En tant qu’agriculteur, je constate que le projet est concentré. C’est également intéressant qu’un site lié au secteur agroalimentaire demeure dans notre bassin de production”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
incendie
Toujours plus chaud, l’été normand s’enflamme
Face à l’augmentation du nombre d’incendies, la vigilance portée aux facteurs de risques liés aux travaux d’été doit être…
FDSEA 61 - Betterave jaunisse
(EN IMAGES) FDSEA et JA alertent: « le virus est partout »
Lundi 3 août, les JA et la FDSEA ont invité les responsables politiques ornais et la presse en bout de champ, à Aunou-sur-Orne.…
Publicité