Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Foire de Caen
Thalassa, prix de championnat

Le concours départemental de la race Normande s’est déroulé samedi dernier à la foire de Caen. 80 animaux venus de 16 élevages ont participé.

La foire de Caen a accueilli 80 animaux : c’est un bon chiffre selon Denys Lerévérend, président du syndicat de la race Normande. “Le contexte est difficile. Avec le climat, certains travaux de mise aux normes ont été retardés dans plusieurs élevages”. Pour ce concours de la race normande, la qualité des animaux était au rendez-vous, le public un peu moins. “Nous disposons d’une bonne structure à la foire de Caen, pour l’accueil des animaux et des éleveurs. Nous sommes là pour promouvoir la qualité de la race. Cependant, je déplore la faible fréquentation des visiteurs dans ce hall. Nous manquons de liaison avec le reste de la foire”, regrette Denys Lerévérend. En revanche, le résultat du concours ne lui laisse aucun regret. Le président du syndicat remporte le prix de championnat avec Thalassa, une habituée des concours nationaux. “Cette championne se démarque. Il s’agit d’une très bonne en termes de morphologie et de production. Elle présente aussi des qualités fonctionnelles. Thalassa a produit plus de 9300 kg de lait standard”, détaille Alban Marie, technicien de l’Upra Normande.
De son côté, Denys Lerévérend souligne la qualité générale du concours. “Nous avons globalement observé des vaches fonctionnelles, solides sur leurs aplombs. Dans les concours, la normande est jugée sur des critères économiques. Viande et lait sont pris en compte et l’on constate davantage d’animaux à plus 8500 kg, avec de bons TP”.

5MIA59CO_21.doc (94.5 Ko)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité