Aller au contenu principal

Foire de Caen
Thalassa, prix de championnat

Le concours départemental de la race Normande s’est déroulé samedi dernier à la foire de Caen. 80 animaux venus de 16 élevages ont participé.

La foire de Caen a accueilli 80 animaux : c’est un bon chiffre selon Denys Lerévérend, président du syndicat de la race Normande. “Le contexte est difficile. Avec le climat, certains travaux de mise aux normes ont été retardés dans plusieurs élevages”. Pour ce concours de la race normande, la qualité des animaux était au rendez-vous, le public un peu moins. “Nous disposons d’une bonne structure à la foire de Caen, pour l’accueil des animaux et des éleveurs. Nous sommes là pour promouvoir la qualité de la race. Cependant, je déplore la faible fréquentation des visiteurs dans ce hall. Nous manquons de liaison avec le reste de la foire”, regrette Denys Lerévérend. En revanche, le résultat du concours ne lui laisse aucun regret. Le président du syndicat remporte le prix de championnat avec Thalassa, une habituée des concours nationaux. “Cette championne se démarque. Il s’agit d’une très bonne en termes de morphologie et de production. Elle présente aussi des qualités fonctionnelles. Thalassa a produit plus de 9300 kg de lait standard”, détaille Alban Marie, technicien de l’Upra Normande.
De son côté, Denys Lerévérend souligne la qualité générale du concours. “Nous avons globalement observé des vaches fonctionnelles, solides sur leurs aplombs. Dans les concours, la normande est jugée sur des critères économiques. Viande et lait sont pris en compte et l’on constate davantage d’animaux à plus 8500 kg, avec de bons TP”.

5MIA59CO_21.doc (94.5 Ko)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Une première au Salon pour Corentin Angot
Diplômé ingénieur agronome, Corentin Angot se plaît à travailler sur la ferme paternelle à Gouffern-en-Auge, dans l'Orne en…
Publicité