Aller au contenu principal

Foire de Caen
Thalassa, prix de championnat

Le concours départemental de la race Normande s’est déroulé samedi dernier à la foire de Caen. 80 animaux venus de 16 élevages ont participé.

La foire de Caen a accueilli 80 animaux : c’est un bon chiffre selon Denys Lerévérend, président du syndicat de la race Normande. “Le contexte est difficile. Avec le climat, certains travaux de mise aux normes ont été retardés dans plusieurs élevages”. Pour ce concours de la race normande, la qualité des animaux était au rendez-vous, le public un peu moins. “Nous disposons d’une bonne structure à la foire de Caen, pour l’accueil des animaux et des éleveurs. Nous sommes là pour promouvoir la qualité de la race. Cependant, je déplore la faible fréquentation des visiteurs dans ce hall. Nous manquons de liaison avec le reste de la foire”, regrette Denys Lerévérend. En revanche, le résultat du concours ne lui laisse aucun regret. Le président du syndicat remporte le prix de championnat avec Thalassa, une habituée des concours nationaux. “Cette championne se démarque. Il s’agit d’une très bonne en termes de morphologie et de production. Elle présente aussi des qualités fonctionnelles. Thalassa a produit plus de 9300 kg de lait standard”, détaille Alban Marie, technicien de l’Upra Normande.
De son côté, Denys Lerévérend souligne la qualité générale du concours. “Nous avons globalement observé des vaches fonctionnelles, solides sur leurs aplombs. Dans les concours, la normande est jugée sur des critères économiques. Viande et lait sont pris en compte et l’on constate davantage d’animaux à plus 8500 kg, avec de bons TP”.

5MIA59CO_21.doc (94.5 Ko)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité