Aller au contenu principal

Thibaut Giraud, administrateur des Jeunes agriculteurs de Normandie " Faire tilt dans la tête des jeunes "

Les Terres de Jim se déroulent en Ille-et-Vilaine, du vendredi 7 au dimanche 9 septembre. Les JA Normandie investissent les Halles de Jim pendant trois jours. L'équipe régionale défendra les couleurs des départements, lors du plus grand festival de la Terre de l'Hexagone.

Thibaut Giraud, administrateur des Jeunes agriculteurs de Normandie.
Thibaut Giraud, administrateur des Jeunes agriculteurs de Normandie.
© J.P.

Les Halles de Jim, qu’est-ce que c’est ?

C’est un super marché en plein air. Une sorte de village, avec des stands tenus par les structures régionales des JA. Y participe qui veut. Nous faisons déguster et vendons des produits de notre terroir. C’est la première fois que nous y participons en tant que « grande » Normandie. Les JA de la Manche et du Calvados prennent le dossier en charge. Des bénévoles de l’Eure, de l’Orne et de Seine-Maritime nous rejoindront sur place.

Comment vous y préparez-vous ?

Nous sommes une dizaine à travailler sur le projet. Au niveau logistique, nous préparons une vitrine réfrigérée et des frigos. Nous devons trouver les produits que l’on proposera sur place : du cidre, du calvados, du pommeau, de la glace, du camembert, des terrines, des yaourts, etc.

Où vous fournissez-vous ?

Chez les producteurs. Nous avons aussi un partenariat avec les lycées agricoles normands. Le lycée de Saint-Lô Thère, par exemple, fabrique le camembert. Le lycée de Coutances se charge de regrouper les produits que nous emportons. Tout doit être arrivé sur place le jeudi midi.

Qu’est-ce qui vous motive à y participer ?

Il y a la proximité, Javené se situe à côté de la Normandie. Et l’envie de communiquer sur notre métier et notre région de façon positive : 100 000 visiteurs foulent les Terres de Jim sur trois jours. Vendredi est une journée axée sur les scolaires. Nous espérons faire tilt dans la tête des jeunes, leur donner envie de se former aux métiers de l’agriculture et pourquoi pas, encore mieux : devenir agriculteur.

Et vous personnellement, pourquoi vous impliquez-vous ?

C’est une première fois pour moi aussi. Je constate que notre métier est mal compris des citadins. À nous de communiquer dessus ainsi que sur nos pratiques. Les Halles de Jim permettent d’échanger directement, et non par écrans interposés. Je suis très actif sur les réseaux sociaux. J’ai mis une vidéo, la semaine dernière, où l’on voit les vaches aller à la salle de traite tôt le matin. Comme nous, elles n’aiment pas la chaleur. J’aime contrer les associations anti tout en montrant que nous faisons bien notre travail.

Retrouvez la vidéo invitant aux Halles de Jim sur la page Facebook Jeunes agriculteurs de Normandie

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité