Aller au contenu principal

Viande, FNB, aide aux éleveurs allaitants
Aide aux bovins allaitants : “La FNB prédit que 22 000 exploitants seront éligibles”

Le gouvernement a annoncé, en mars, une enveloppe de 60 millions d’euros pour les éleveurs de bovins allaitants impactés par la crise de la Covid-19. Depuis lundi 26 juillet et jusqu’à mercredi 15 septembre, ils peuvent remplir leur dossier, uniquement en ligne sur le site de FranceAgriMer.

A droite, Thierry Thomas responsable viande à la FDSEA 61
A droite, Thierry Thomas responsable viande à la FDSEA 61
© JP

>> Quels préjudices financiers, induits par la pandémie, les éleveurs de bovins allaitants ont-ils subis ?

Depuis février 2020, les éleveurs de jeunes bovins d’engraissement ont eu un manque à gagner sur les marchés à l’exportation en Union européenne et dans les pays tiers. Cela a conduit à des surstocks en France et à la baisse du prix au kilo. Ils ont aussi subi la fermeture de la restauration notamment collective et n’ont pas pu écouler leurs bêtes aux périodes habituelles. Ce manque de dynamisme a une incidence sur la production de broutards, où le nombre d’ateliers mis en place a baissé. Les stocks de broutards ont aussi fait chuter les prix. Des animaux ont été mal vendus.

>> D’où cette aide exceptionnelle du gouvernement. Qui y est éligible ?

L’aide cible les catégories broutards mâles et JB vendus, sur douze mois, liés à la période Covid-19, entre le 1er avril 2020 et le 31 mars 2021. Sont visées les races allaitantes, mixtes ou croisées. Pour y prétendre, il faut répondre à plusieurs critères : moins de 11 000 € de revenu par unité de travail non salarié en 2020 ; avoir dix animaux minimum ; avoir eu les animaux vendus au moins 120 jours dans l’exploitation et 60 % du chiffre d’affaires liés à l’activité viande. Cette dernière condition n’est pas logique, car les pertes d’exploitations spécialisées sont les mêmes que si on a plusieurs ateliers. Beaucoup de gens ne vont pas se retrouver dedans. Le système manque d’équité. La FNB prédit que 22 000 exploitants seront éligibles, pour un montant estimé de 2 000 à 3 000 € par ferme ou de 41 € par broutard et 52 € par JB.

>> Quelle est la position du syndicalisme ?

Nous demandons toujours un soutien à la production, mais le syndicat cible, au départ, une prise en compte des coûts de production dans nos élevages, pour tirer la filière vers le haut. Nous souhaitons que les pouvoirs publics nous aident à contractualiser. Cette mesure exceptionnelle aide les exploitations aux plus bas revenus, mais ne permet pas d’envisager un avenir dynamique pour les producteurs de viande bovine.

Pratique

Pour demander l’indemnisation exceptionnelle des élevages de bovins allaitants Covid-19, rendez-vous jusqu’à mercredi 15 septembre 2021, uniquement sur le site de FranceAgriMer
 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Arnaud Fossey, président de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère.
Coopérative d’Isigny : le groupe chinois H&H détient 49,9 % du capital
Le groupe chinois H&H grimpe au capital social de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère. Il passe de 20 % à 49,9%. Le président…
Foire de Lessay : une édition sous « pass sanitaire »
Alors qu’elle avait été annulée l’année dernière, la mythique Foire Sainte-Croix de Lessay aura bien lieu les 10, 11 et 12…
FOIRE LESSAY COMITE FESTIVAL 50
Lessay : une foire fermée avec pass sanitaire
La traditionnelle foire Sainte Croix de Lessay se déroulera du 10 au 12 septembre 2021. Cette nouvelle édition accueillera entre…
FESTIVAL JA 2021
Festival de la terre et de la ruralité : rendez-vous le 5 septembre à Virey
Le Festival de la terre et de la ruralité, organisé par les Jeunes agriculteurs de la Manche, sous l’égide de l’association des…
VIDEO. A St-Manvieu-Norrey (14) : les premiers coups de pioche du futur site de teillage
Les travaux de la nouvelle unité de teillage de la coop lin de Villons-les-Buissons, à St-Manvieu-Norrey, ont démarré le 1er…
CHASSE MANIFESTATION 18 SEPTEMBRE
Samedi 18 spetembre à Caen : chasse aux idées reçues
La Fédération régionale des Chasseurs de Normandie, en lien avec les Fédérations départementales et les associations cynégétiques…
Publicité