Aller au contenu principal

Session Chambre d'Agriculture
THT et gestion des eaux en question

Plus de session chambre sans évoquer la future ligne 400 000 volts “Cotentin-Maine”. A la clé, vendredi dernier une délibération sur la déclaration d’utilité publique. “Nous devons être objectif sur ce projet de ligne qui va impacter notre territoire” lançait Rémi Bailhache. Dans le cadre des compensations environnementales, 9 millions d’euros pour l’agriculture sont prévus. “9 pour un global de 109 au niveau environnemental, c’est peu” s’exclamait Jean-François, Bouillon (JA). 

Première session pour le nouveau Préfet, M. Laflaquière. Rémi Bailhache a d’ailleurs insisté sur les spécificités départementales et notamment, ““notre but n’est pas de garder des exploitations mais surtout des actifs”
Première session pour le nouveau Préfet, M. Laflaquière. Rémi Bailhache a d’ailleurs insisté sur les spécificités départementales et notamment, ““notre but n’est pas de garder des exploitations mais surtout des actifs”
© EC

L’après-midi n’en était pas finie pour autant puisque la dernière délibération concernait le Schéma Directeur de Gestion des Eaux sur le département, géré conjointement par les agences de bassins Seine-Normandie et Loire-Bretagne. Un questionnaire a d’ailleurs été envoyé à tous les agriculteurs avec un maximum de retour et des questions très diverses. Serge Deslandes, conseiller général et membre de l’Agence Seine-Normandie, mais  aussi élu FDSEA, lançait, “je n’ai pas la même lecture des textes que ceux qui viennent d’être présentés. il faut que tout le monde évolue sur ce SDAGE”. L’occasion pour Rémi Bailhache d’expliquer, “nous avons un avis à rendre sur des points précis, nous devons décider s’ils sont acceptables ou non”. Bernard Guillard (FDSEA) défendant la cause des légumiers, touchés par l’interdiction d’une cinquantaine de molécules dans les intrants, estime que trop de pouvoirs sont donnés aux associations de défense de l’environnement et peu au monde agricole. 

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Faire un bâtiment innovant et évolutif
Emmanuel Hérouard, conseiller en bâtiment d'élevage à la Chambre d'agriculture de Normandie depuis 2011, a d'ores et déjà plus de…
Publicité