Aller au contenu principal

Pascal Férey, président de la FDSEA 50
« THT ? Nous n’avons acheté personne »

« Je suis non seulement effaré, mais attristé, devant un déferlement de haine sur la construction de la THT de la part d’opposants notoires, dont François Dufour, en charge de l’agriculture au Conseil Régional, qui aurait du rester neutre dans cette affaire. Lancer sur la place publique que la FDSEA et la Chambre d’Agriculture ont acheté la paix sociale est faux. Soyons clairs : en 1978, la première ligne THT est construite sur le dos des paysans, sans véritable concertation ni indemnisation spécifique. Aurais-je dû, ainsi que la Chambre d’Agriculture, laisser faire pour cette seconde ligne ? S’opposer ? Dans les deux figures de cas, l’agriculture aurait été la grande perdante.

Pascal Férey, amer sur l'approche de la construction THT par des opposants notoires. "Nous avons préservé les intérêts de l'agriculture et des agriculteurs".
Pascal Férey, amer sur l'approche de la construction THT par des opposants notoires. "Nous avons préservé les intérêts de l'agriculture et des agriculteurs".
© ec

Nous n’avons jamais fait la moindre concession à RTE ou à l’État depuis trois ans. Au contraire, nous avons réussi ce qu’aucune région de France n’avait pu mettre en place : une convention spécifique agricole indemnisant au mieux le passage de la 400 000 volts dans les exploitations et parcelles. Nous avons aussi obtenu un suivi des troupeaux et la résolution des problèmes, le cas échéant, par RTE. Des chèques « importants » distribués sur le terrain par RTE, sous-entendu avec notre bénédiction ? Accusation terrible visant à jeter le trouble sur la profession agricole, mais aussi sur notre travail dans les cantons et communes, notamment à la veille des élections cantonales où, là aussi, nous serons neutres, mais attentifs au programme de chaque candidat ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
Publicité