Aller au contenu principal

TORIGNI SUR VIRE - FEVRIER 2009

Lundi 23 février - Mardi 24 février Effectif : 125 animaux dont 95 veaux ( 58 pour les agriculteurs, 37 pour les négociants) et 30 porcelets. Tendance : transactions rapides dans la bonne marchandise. Les sujets petits et moyens sont difficiles à commercialiser. Bonne vente en porcelets. Frisons moyens 60 à 70, bons 90 à 100 et 120, supérieurs 130, 140 et 150 e, Normands : petits 60 à 80, moyens 120 à 150, bons 170 à 200 e, supérieurs 250 à 259, croisés taupe 305, limousin 250, charolais 396 à 457, Bleu 370, Femelles charolaise 220, Limousine 100, 140 et 230. Porcelets : 85 euros pièce. Lundi 16 février - Mardi 17 février Effectif : 143 animaux dont 113 veaux ( 38 pour les agriculteurs, 75 pour les négociants) et 30 porcelets. Tendance : apport d’animaux suffisant par rapport aux besoins. Cours reconduits. Les petits sujets maigreux sont toujours difficiles à négocier. Bonne vente en porcelets. Frisons moyens 70 à 95, bons 100 à 110, très bons 130 à 140 e, Normands : moyens 120 à 150, bons 200 à 220 e, très bons 230 à 250, croisés taupe 260, limousin 400 à 457, charolais 400, Blond Aquitaine 365, Femelles charolaise 335, 366 et 396, croisée normande 150 à 200, Limousine 250, noires ‘élevage) 100 à 200. Porcelets : 85 euros pièce. Lundi 2 février Mardi 3 février Effectif : 134 animaux dont 104 veaux ( 60 agriculteurs, 44 négociants) et 30 porcelets. Tendance : transactions assez rapides dans les frisons de qualité. Cours maintenus pour les autres catégories les sujets maigreux sont toujours délaissés. Vente correcte en porcelets. Frisons moyens 80 à 95, bons 100 à 115 et 120, très bons 135 à 140 et 150 e, Normands : moyens 130 à 150, 155, bons 200 à 220, 250, très bons 266 à 289 e, croisés normands 200 e. Porcelets : 85 euros pièce.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité