Aller au contenu principal

Festival viande bovine
A Torigni sur Vire le 20 novembre

Pour sa seconde édition, le Festival de la Viande, se déroulant le 20 novembre prochain, à Torigni sur Vire, prend de l’ampleur. D’ailleurs, son budget passe de 2500 à 17 000 euros. Une innovation, le concours de « L’entrecôte d’Or ». Le nombre de bovins inscrits, venant de tout l'Ouest, devrait passer les 170 (20 sections), selon les organisateurs.

Près de 150 animaux, venant de tout l’Ouest, comme en 2009, sont attendus le 20 novembre à Torigni sur Vire.
Près de 150 animaux, venant de tout l’Ouest, comme en 2009, sont attendus le 20 novembre à Torigni sur Vire.
© EC

 

Torigni sur Vire et les concours d’élevage, c’est une longue histoire qui remonte au XIXè siècle. La structure est aujourd’hui présidée par Claude Guérin. Laurent Binet et Daniel Hunger, eux, s’investissent à fond dans le festival. Logique lorsque l’on négocie des animaux à longueur d’année. La manifestation du 20 novembre prochain attire de nombreux éleveurs, de la Manche bien sûr, mais aussi de la Haute et Basse-Normandie, de la Sarthe, Mayenne ou encore de l’Ille et Vilaine. « Nous sommes désormais un concours reconnu au niveau du grand ouest » souligne Laurent Binet « avec une finalité économique. Nous souhaitons que le grand public découvre ou redécouvre la saveur de la viande ». Les grandes enseignes de la distribution nationale effectueront le déplacement pour acheter les animaux primés, de même que les grossistes régionaux et les bouchers.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité