Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

TORIGNI SUR VIRE - NOVEMBRE 2008

Lundi 24 novembre Effectif : 80 animaux dont 30 porcelets, 50 veaux. Tendance : marché peu approvisionné mais suffisant par rapport aux besoins. Les transactions sont lentes. Vente correcte en porcelets. Frisons : petits 30 à 50, moyens 60 à 75, bons 85 à 95, très bons 100 à 110 e, Normands : petits 85 à 100, bons 130 à 150, très bons 180 à 200 e, croisés limousins 259, frisons 100, Blond Aquitaine 320. Femelles INRA 95 289. Porcelets : 85 euros pièce. Lundi 17 novembre Effectif : 76 animaux dont 30 porcs, 46 veaux. Tendance : marché habituel avec une ambiance commerciale assez bonne. Cependant les transactions restent assez lentes. Peu de frisons de présentés, bonne vente également en porcelets. Frisons : bons 95, très bons 100 à 110 e, Normands : petits 130, bons 160, 170, très bons 200 à 220 e, croisés limousins 145 à 228, charolais 300, 370 et 396, Blond Aquitaine 370. Porcelets : 85 euros pièce. Lundi 3 novembre Effectif : 109 animaux dont 30 porcs, 77 veaux et 2 moutons. Tendance : marché habituel avec une ambiance commerciale convenable. Cours reconduits, vente correcte en porcelets. Frisons : petits 20 à 40, moyens 50 à 60, bons 70 et 80, très bons 90 à 100 e, Normands : pettis 90 à 100, bons 120, 150, et 160, très bons 210 à 240 e, croisés bleus belge 430, blond aquitaine 335 à 430, limousin 100. Femelles normandes 120 à 130, limousines 90.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité