Aller au contenu principal

TORIGNI SUR VIRE - OCTOBRE 2007

Lundi 29 octobre Effectif : 94 animaux dont 30 porcs, 64 veaux. Marché sensiblement identique à la semaine dernière, cours reconduits. Peu de demande en porcelets. VEAUX D’ENGRAISSEMENT : Frisons petits 106, bons 125 à 130 et 135, 1 très bon 140, Normands bons 150 à 168, très bons 183 à 190, supérieurs 200 à 220. Croisés Femelle croisée 120. Lundi 22 octobre Effectif : 81 animaux dont 30 porcs, 51 veaux. Marché plus actif en raison du faible apport d’animaux. bonne marchandise en présentation, légère hausse d’environ 10 euros en toutes catégories. Peu de vente en porcelets. VEAUX D’ENGRAISSEMENT : Frisons bons 120 à 125, très bons 140, Normands petis 100, bons 190 à 200, très bons 228 à 244, Croisés Mâles croisés Limousins 305, croisés Normands/frisons petits 150, bons 230. Après les restrictions dues à la FCO les marchés de la Manche et du Calvados sont réouverts. Lundi 15 octobre Effectif : 89 animaux dont 30 porcs, 59 veaux. L’effet FCO rend toujours l’ambiance commerciale très morose. VEAUX D’ENGRAISSEMENT : Frisons petits 50, moyens 85 à 100, convenables 120 à 125, Normands 175, 200 et 210, Croisés Mâles limousin 335, noire normand 305, femelle limousine 305, charolaise 343, petite femelle noire 50. Peu de demande en porcelets 82 à 84 selon poids. Lundi 8 octobre Effectif : 105 animaux dont 15 porcs, 87 veaux, 2 brebis et une chèvre. Ambiance toujours très morose, les transactions sont toujours difficiles, ventes lentes. VEAUX D ELEVAGE : femelles noires 150, femelle croisée 220, femelle normande 130, bonne 183. VEAUX D’ENGRAISSEMENT : Frisons petits 65 à 70, bons 100 à 120, supérieurs 125, Normands petits 110 à 120, bons 150, très bons 200 à 243, Croisés Mâles charolais 259. Lundi 1 octobre Effectif : 94 animaux dont 30 porcs, 64 veaux. Ambiance toujours très morose dûe aux contraintes de la fièvre catarrhale, les animaux du calvados étant toujours refusés. Les veaux présentés sont essentiellement destinés à l’engraissement. Bonne demande en porcelets. VEAUX D’ENGRAISSEMENT : tout venant 70, 90 et 100, Frisons bons 110 à 120, supérieurs 125 à 130, Normands bons 120 à 125, très bons 150 à 180, 1 exceptionnel 229, Croisés Mâles 180, femelle croisée Limousine 229.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ABATTOIR SAINT HILAIRE
Les élus mettent fin à la régie de l’abattoir de Saint-Hilaire
La communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie a décidé le 15 décembre de mettre un terme à la régie de l’abattoir de…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité