Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

TORIGNI SUR VIRE - SEPTEMBRE 2006

Lundi 11 septembre Effectif : 176 animaux dont 139 veaux, 7 moutons, 30 porcelets. Tendance : Peu d’empressement de la part des acheteurs, commerce discuté mais fluide en bons croisés et frisons à des prix bien reconduits, les veaux courants sont plus difficiles à négocier. Bonne demande en porcelets. VEAUX D’ELEVAGE ou de LABEL NORMANDS Males Bons : 290 à 305, Très bons : 313 - 328, Supérieurs : 335 et 351, exceptions 360 et 366, Femelles bonnes : 229 à 244. CROISES DIVERS Males Bons : 366 à 389, très bons : 396 à 412, Supérieurs : 427 à 442, extra 457, 1 à 472 croisé charolais, Femelles convenables 320 et 343, Très bonnes : 358- 374, Supérieures : 381 à 389, 404, 1 croisée limousine 427. VEAUX D’ENGRAISSEMENT Tout venant ou inférieurs : 114 à 145, Pies Noirs Bons : 152 - 175, Très bons : 183-198, Supérieurs : 206 à 213, Males Moyens : 168 - 183, Convenables : 191 - 213, Bons : 229– 259, Très bons : 274- 290, Croisés Divers - Males Inférieurs : 198 à 229, Convenables : 244 à 274, Bons : 290– 313, Très bons : 328 - 358, Petites moyennes Femelles 175 à 191, Bonnes : 244 - 267, Convenables : 206-229, très bonnes : 290 - 305. OVINS : 2 Brebis de réforme lourde 50, agneaux de boucherie ordinaire 77, béliers 1 sujet de reproduction 91. PORCELETS : 35/37 kg : 80 à 82, 40 kg 84. Lundi 4 septembre Effectif : 140 animaux dont 101 veaux, 9 moutons, 30 porcelets. Tendance : Marché morose. Transactions lentes et discutées. Cours juste maintenus en bons sujets de label. Présentation de moyenne qualité à part quelques sujets. Quelques ventes en moutons. Bonne demande en porcelets. VEAUX D’ELEVAGE ou de LABEL NORMANDS Males Bons : 290 à 313, Très bons : 320 - 335, Supérieurs : 343 et 351, 1 extra 381, Femelles quelques sujets : 229 à 244. CROISES DIVERS Males Bons : 351 à 366, très bons : 381 à 396, Supérieurs : 412 à 427, quelques sujets jusqu’à 442, Femelles convenables 297 et 320, Très bonnes : 335 - 351, Supérieures : 358 à 374, extra 381 à 396. VEAUX D’ENGRAISSEMENT Tout venant ou inférieurs : 107 à 137, Pies Noirs Bons : 152 - 168, Très bons : 175-191, Supérieurs : 198 à 213, Males Moyens : 152 - 175, Convenables : 183 - 206, Bons : 221– 252, Très bons : 267 - 290, Croisés Divers - Males Inférieurs : 183 à 221, Convenables : 236 à 267, Bons : 282– 305, Très bons : 320 - 351, Petites moyennes Femelles 168 à 183, Bonnes : 236 - 259, Convenables : 198-221, très bonnes : 274 - 290. OVINS : 1 Brebis de réforme lourde 53, agneaux de boucherie 75 à 85, très bons 3 à 90. PORCELETS : 38/40 kg : 80 à 82, 45 kg 83 à 85.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité