Aller au contenu principal

Ambassadrices
Toutes de lin vêtues...

Il y a mille façons de promouvoir un produit, une ville, un territoire. Celle retenue par le maire de la ville du Neubourg et le président de l’institut technique du lin est plus qu’originale.

C’était au cours de la première rencontre pour évoquer le partenariat... Depuis les affaires ont bien avancé et l’événement se prépare.
C’était au cours de la première rencontre pour évoquer le partenariat... Depuis les affaires ont bien avancé et l’événement se prépare.
© DR

Si la production linière traverse, elle aussi, une période délicate en terme de marchés, les acteurs de la filière sont loin de s’apesantir sur leur sort.  Mieux encore : dès qu’ils ont l’occasion ou la possibilité de promouvoir “LEUR” production, ils le font sans réserve, ni retenue.

 

L’élégance retrouvée

Ainsi, Jean Louis Maurice ne s’est pas fait prier lorsque le maire du Neubourg, Paul Delachaussée, lui a proposé un partenariat  original qui doit pemettre de valoriser la ville et le lin au travers d’une animation appréciée : l’élection de la future reine du Neubourg. L’idée est simple mais il fallait y penser : au coeur du bassin européen de production de la petite fleur bleue, la future reine et ses dauphines seront les ambassadrices du Neubourg et de toute la filière lin.

“N’est-ce pas une bonne manière de conjuguer le dynamisme d’une ville comme le Neubourg et celui d’une production connue à travers le monde ?” explique, le sourire aux lèvres, Jean-Louis Maurice, le président des liniculteurs eurois. “La notoriété, la beauté et l’élégance ne sont pas réservées au monde des grandes villes et nous allons le prouver au travers de cette démarche qui se veut aussi très conviviale...”                                        

 Le 28 février prochain, l’élection de la reine du Neubourg (reprise à son compte par la municipalité) va innover côté tenues. En effet, les robes blanches traditionnelles (et sans grande originalité) feront place à des robes en lin originales imaginées par la créatrice de mode Anne Fo.

La reine et ses dauphines auront ainsi l’immense bonheur d’évoluer devant le public dans des robes de soirée taillées sur mesure.

 

Des robes de haute couture

“Notre partenariat ne s’arrête pas là puisque à l’issue de cette soirée de gala, la reine se verra offrir la tenue de soirée en lin issue de la création haute couture présentée par Anne Fo. Et les dauphines repartiront avec des tenues dessinées pour elles... Avec elles, nous aurons les plus belles ambassadrices que nous pouvions rêver pour promouvoir notre ville et notre production pendant toute l’année.”

Un partenariat intelligent avec une collectivité qui a su solliciter une filière de production aux atouts incontestables en matière d’image.

Il reste maintenant à organiser l’évènement. “J’espère que les futures candidates à ce concours seront très nombreuses à s’inscrire. Elles n’ont pas de complexe à faire et ne doivent surtout pas douter de  leur beauté et de leur élégance. Les filles de chez nous sont sûrement aussi jolies que celles de Paris !” conclut Jean-Louis Maurice.

 

(Pour s’inscrire au concours, les candidates doivent contacter la mairie du Neubourg.  A bon entendeur...)

D'autres photographies dans notre édition papier de l'Eure agricole en date du 15 septembre 2009, page 5

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2021, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
Un liniculteur utopiste
Depuis 2017, l’association Lin et Chanvre bio (LCBio) déploie des essais de chanvre en Normandie. Un des objectifs est de créer…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité