Aller au contenu principal

climat
Transformer le changement climatique en opportunité

A travers de petites saynètes, les GVA de l’Orne ont développé le thème du changement climatique avant de se regrouper par ateliers. Le but : faire émerger des idées d’adaptation face au climat.

“Le climat change. c’est une certitude, les agriculteurs s’en rendent compte chaque saison. Au lieu d’y voir une fatalité, en anticipant, cela peut devenir une opportunité”, assure Violaine Lasseur, coordinatrice départementale des GVA (groupement de valorisation agricole).


S’approprier ce changement


“Le changement climatique est beaucoup discuté dans les médias et l’agriculture souvent désignée comme responsable. Je ne pense pas que le débat se situe ici. La question est : comment l’agriculture de demain va réagir face à ce changement?”, demande Violaine Lasseur. Ces bouleversements se font déjà ressentir avec par exemple des aléas climatiques extrêmes (sécheresse) ou des incidents répétés comme le gel de printemps. “Le monde agricole doit s’approprier le sujet et modifier ses pratiques”. Des spécialistes, comme Jean-René Lucas, chargé de mission Climaster, donnent des pistes comme “l’implantation de nouvelles cultures ou l’accélération du rythme des plantations et des récoltes”. 

4 ateliers pour se préparer


La soixantaine de personnes venues assistées à la journée départementale GVA a pu découvrir les premières recherches autour de quatre ateliers. Le parc naturel Normandie-Maine (associé au projet) et les pistes d’adaptation concrètes sur les pratiques agricoles constituaient le premier pôle. “L’augmentation des températures peut être régulée avec un mélange multi-espèces pour l’herbe. A contrario, le maïs est très à l’aise dans ce contexte. La baisse de la pluviométrie engendre quant à elle des difficultés en été. Cependant, jusqu’ici, des pluies salvatrices ont toujours tempéré le problème”, résume le conseiller de la chambre d’agriculture. L’autre groupe de travail a étudié la méthanisation et l’agroforesterie. L’une réduisant les émissions de gaz à effet serre en améliorant les revenus des agriculteurs. L’autre serait un outil très adapté à ce nouveau contexte climatique par une compétition racinaire bénéfique pour le système de production, un microclimat crée par les arbres, une érosion limitée des parcelles et une augmentation du bien être animal

Les moyens de lutter contre les pollutions


“L’agriculture émet des substances toxiques mais, elle a l’avantage (par rapport à l’industrie par exemple) de pouvoir compenser”, explique Jean-René Lucas, chargé de mission Climaster.


- Réduire et optimiser la fertilisation azotée.
- Développer les légumineuses (capte l’azote de l’air).
- Implanter des cultures intermédiaires (piège à nitrate).
- Semis de culture sous couvert.
- Réduire les émissions de méthane entérique (alimentation du bétail, rechercher l’autonomie alimentaire à l’échelle locale).
- Gestion des déjections animales.
- Réduire les émissions de CO2 (réalisation d’un diagnostic énergétique : engins agricoles, bloc traite, bâtiment d’élevages, production d’ENR).
- Réduire les émissions de CO2 indirectes (limiter le changement d’affectation des sols prairies/forêts).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
Publicité