Aller au contenu principal

Transformer ses fruits : une formation qui a du goût !

Laure Figeureu, cultive des framboises dans l’Eure, elle a participé à une formation de la Chambre d’agriculture, elle témoigne.

Comme neuf autres stagiaires issus de toute la Normandie, j'ai participé à la formation « Transformer ses fruits », animée par Marie-Aude Gavouyere de la Chambre d’agriculture 76. L'instructeur était un formateur du CFPPA de Florac, une institution de référence en matière de formation à la transformation à la ferme.
La première journée était consacrée à la théorie avec notamment une revue des principes physico-chimiques de base conduisant au bon ou mauvais aspect d'un produit ou à sa bonne ou mauvaise. Nous avons ainsi balayé les confitures, gelées, sirops, nectars, sorbets... Un point réglementaire, hygiène et étiquetage, a aussi été fait. Nous sommes passés aux travaux pratiques lors de la deuxième journée dans la cuisine pédagogique de la MFR de Tôtes, où nous avons pu transformer selon les règles de l'art des framboises en confiture, des poires en nectars et de la menthe en sirop. Chacun a pu d'ailleurs repartir avec un échantillon de chaque.
J’ai surtout apprécié les nombreuses petites astuces égrainées au fil des deux jours afin de réussir parfaitement ses produits : cela allait des ingrédients aux machines et ustensiles à utiliser. A l'issue de la formation, il nous a même été transmis l’ensemble des fiches recette, les barèmes de pasteurisation types de Florac et des contacts de fournisseurs.
Enfin, il faut souligner combien il est toujours instructif d'échanger entre producteurs. Ces formations permettent d'échanger sans tabous et de profiter de l'expérience du formateur.
Nous sommes tous tombés d’accord au sein du groupe pour conclure qu’il nous fallait prévoir l’étape numéro 2 : à savoir la découverte de l'élaboration de produits encore plus sophistiqués comme les confiseries ou savoir associer différents ingrédients dans un même produit.
Comme Laure, n’hésitez plus et consultez notre catalogue de formation et notre site internet.

Inscrivez-vous des maintenant aux prochaines formations sur les circuits courts
• 17 et 18 janvier : Fabriquer mes fromages lactiques, Saint Lô
• 23 janvier : Intégrer des visuels dans mes supports commerciaux, Saint Lô
• 16-23 janvier : Respecter les bonnes pratiques d’hygiène en production fermière, Alençon
• 26 janvier : Réussir ma newsletter, Alençon

Plus de formations sur le site internet de votre Chambre d’agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
Publicité