Aller au contenu principal

FDSEA du Calvados
Travailler tous ensemble

Cinq femmes siègent au sein du conseil d’administration de la FDSEA. Parmi elles, Nathalie Lepelletier, secrétaire générale adjointe.

Nathalie Lepelletier va, avec Sébastien Binet, privilégier le travail de terrain.
Nathalie Lepelletier va, avec Sébastien Binet, privilégier le travail de terrain.
© TG

Travailler ensemble autour des mêmes centres d’intérêts ! Tel est le credo de Nathalie Lepelletier, élue il y a quelques semaines secrétaire générale adjointe de la FDSEA.

Le sens du contact
Parler avec mon mari, ça va. Parler avec les vaches, c’est plus difficile”. Nathalie Lepelletier a le sens de l’humour. Ancienne préparatrice en pharmacie toujours à l’écoute de ses clients, elle s’est finalement installée agricultrice en 2005 après une formation à Maltot. Et c’est parce qu’elle ne voulait pas se couper du monde qu’elle s’est rapidement engagée dans le syndicalisme. “C’est aussi une ouverture d’esprit et une façon de ne pas avoir toujours la tête dans le guidon”, avoue-t-elle.
Avec son mari Philippe, ils exploitent 93 ha (lait + lapin) du côté d’Asnières-en-Bessin (canton d’Isigny-Ste-Mère).
D’abord responsable cantonale FDSEA, elle a accepté un poste de secrétaire générale adjointe. “Je manque un peu d’expérience mais quand on veut s’investir, il faut y aller”, insiste-t-elle. Ses priorités ? “Se battre contre l’augmentation des charges et pour la défense du revenu des agriculteurs”. Sa méthode : “faire avec Sébastien(1) un maximum de terrain pour conquérir et reconquérir des adhérents.” Autre projet dans les cartons : la mise en place d’une carte moisson à l’instar de ce qui se pratique par exemple dans l’Orne. “Elle a le tempérement pour cela,” juge Philippe. “Et aussi un mari qui me laisse beaucoup de disponibilité”, reconnaît-elle. Le robot de traite, en fonction depuis février, autorise également un peu de souplesse dans la gestion des emplois du temps.
Th. Guillemot
(1) : Sébastien Binet, secrétaire général de la FDSEA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité