Aller au contenu principal

FDSEA du Calvados
Travailler tous ensemble

Cinq femmes siègent au sein du conseil d’administration de la FDSEA. Parmi elles, Nathalie Lepelletier, secrétaire générale adjointe.

Nathalie Lepelletier va, avec Sébastien Binet, privilégier le travail de terrain.
Nathalie Lepelletier va, avec Sébastien Binet, privilégier le travail de terrain.
© TG

Travailler ensemble autour des mêmes centres d’intérêts ! Tel est le credo de Nathalie Lepelletier, élue il y a quelques semaines secrétaire générale adjointe de la FDSEA.

Le sens du contact
Parler avec mon mari, ça va. Parler avec les vaches, c’est plus difficile”. Nathalie Lepelletier a le sens de l’humour. Ancienne préparatrice en pharmacie toujours à l’écoute de ses clients, elle s’est finalement installée agricultrice en 2005 après une formation à Maltot. Et c’est parce qu’elle ne voulait pas se couper du monde qu’elle s’est rapidement engagée dans le syndicalisme. “C’est aussi une ouverture d’esprit et une façon de ne pas avoir toujours la tête dans le guidon”, avoue-t-elle.
Avec son mari Philippe, ils exploitent 93 ha (lait + lapin) du côté d’Asnières-en-Bessin (canton d’Isigny-Ste-Mère).
D’abord responsable cantonale FDSEA, elle a accepté un poste de secrétaire générale adjointe. “Je manque un peu d’expérience mais quand on veut s’investir, il faut y aller”, insiste-t-elle. Ses priorités ? “Se battre contre l’augmentation des charges et pour la défense du revenu des agriculteurs”. Sa méthode : “faire avec Sébastien(1) un maximum de terrain pour conquérir et reconquérir des adhérents.” Autre projet dans les cartons : la mise en place d’une carte moisson à l’instar de ce qui se pratique par exemple dans l’Orne. “Elle a le tempérement pour cela,” juge Philippe. “Et aussi un mari qui me laisse beaucoup de disponibilité”, reconnaît-elle. Le robot de traite, en fonction depuis février, autorise également un peu de souplesse dans la gestion des emplois du temps.
Th. Guillemot
(1) : Sébastien Binet, secrétaire général de la FDSEA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Après l’incendie en plaine de Caen, le fatalisme et les semis
Mardi 19 juillet 2022, un incendie a ravagé 230 ha dans la plaine de Caen. Geoffroy de Lesquen a perdu une parcelle de blé sur…
Publicité