Aller au contenu principal

Banque Populaire de l'Ouest
Trois exploitations manchoises primées

Cette année encore, l’agriculture manchoise a reçu des lauriers dans le cadre du Prix de la Dynamique Agricole, organisé par la Banque Populaire de l’Ouest. Une manifestation qui, depuis 12 ans, valorise les efforts ou l’innovation sur toutes les filières.

Des exploitants récompensés pour leurs perfomances économiques et l’originalité de la démarche. (DR)
Des exploitants récompensés pour leurs perfomances économiques et l’originalité de la démarche. (DR)
© ec
La foule, composée d’agriculteurs bien sûr mais aussi d’élus ou de responsables d’OPA, a envahi, la semaine dernière, la salle des fêtes de Montmartin sur Mer pour la remise des prix. Explications des dirigeants de la BPO, « Notre prix est ouvert à tous les agriculteurs de notre zone Grand Ouest. Il est organisé en quatre thèmes : meilleurs parcours à l’installation ou de création agricole, souligner l’innovation technique qui améliore les conditions de production et la performance, valoriser une agriculture productive, mais aussi respectueuse de l’environnement ; enfin, nous voulons honorer les initiatives conjointes, les projets collectifs générateurs de performances économiques, environnementales ou sociales ».Première structure primée, la ferme aux Cinq Saisons (Flamanville), gérée par François Thiebot. En 1996, celui-ci, qui se destinait à une carrière d’électronicien, effectue un virage à 360° en effectuant une formation agricole, pour reprendre la ferme familiale. « Mon but ? Faire découvrir le monde paysan au plus grand nombre ». Aujourd’hui, cette ferme pédagogique a obtenu l’aval de l’Inspection d’Académie et rencontre un véritable succès auprès des enfants et des adultes.Seconde exploitation recevant un chèque de la part de la BPO, le GAEC des Alpines, situé à Moyon. Pascal et Hélène Michel y élève des chèvres avec transformation en lait-fromage. Une initiative qui a suscité de l’étonnement dans un département à vocation bovine. Avec leurs associés, Pascal et Michèle Hélène ont développé l’exploitation (le cheptel de départ a été multiplié par 10) avec un réel souci de qualité. « Nous fabriquons nos fromages au fil des commandes pour éviter les congélations et pertes ». Un souci qui s’apparente à un sacré challenge, celui de faire face à la demande, maintenir un niveau de production tout au long de l’année, tout en maîtrisant les étapes de la production à la distribution.Dernier prix de cette Dynamique Agricole 2011, le prix spécial « direct et bon » attribué au GAEC de Claids (Alain Dauguet, Vincent Auguste, Émmanuel Legardinier). A St Patrice de Claids, on joue la carte de la vente directe en produits cidricoles (25 000 bouteilles de cidre, 4000 de jus de pomme, 3000 de pommeau, ou encore 500 de calva).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité