Aller au contenu principal

Trouver un emploi à la Foire de Caen, c'est possible !

Deux jours de job dating (postes en agriculture ou en agronomie) sont organisés vendredi 28 et samedi 29 septembre, à la Foire de Caen. Les visiteurs pourront découvrir les offres d'emploi proposées par les entreprises du monde agricole. Rencontre avec Ludovic Thomine, chargé des recrutements à Cerfrance Normandie Ouest, qui participera à l'opération.

Jean Laffont, directeur des ressources humaines de Cerfrance Normandie Ouest (à gauche) et Ludovic Thomine, responsable des recrutements Cerfrance Normandie Ouest (à droite) espèrent rencontrer de nombreux candidats pendant les deux jours de job dating. DR
Jean Laffont, directeur des ressources humaines de Cerfrance Normandie Ouest (à gauche) et Ludovic Thomine, responsable des recrutements Cerfrance Normandie Ouest (à droite) espèrent rencontrer de nombreux candidats pendant les deux jours de job dating. DR
© ED

>> Pourquoi Cerfrance Normandie Ouest participe aux deux jours de job dating organisés à la Foire de Caen ?
Il y a plusieurs raisons. Nous voulons d'abord faire connaître nos offres d'emploi auprès des personnes qui recherchent un travail, mais aussi communiquer sur les métiers de la comptabilité et du conseil. Cerfrance Normandie Ouest compte seize agences dans le Calvados et la Manche et l'Orne. C'est un bassin d'emploi. Cependant, nous observons des difficultés de recrutement, notamment à Lisieux, où plusieurs propositions de travail recueillent très peu de réponses. Ces deux jours sont aussi un moyen d'aller vers les candidats. Le nombre d'élèves inscrits en école de comptabilité baisse ainsi que celui des actifs sur le marché du travail. L'objectif du job dating sera de repartir avec beaucoup de CV qui précéderont, je l'espère, à des entretiens d'embauche.

>> Quels sont les postes à pourvoir ?
Nous avons une quinzaine d'offres mise en ligne depuis plusieurs mois et qui reçoivent peu de réponses. Elles sont très diversifiées. Nous recherchons des assistants comptables, des comptables , des gestionnaires paie, des conseillers, des responsables d'équipe, un chargé de communication en webmarketing, des comptables volants mais aussi des dessinateurs en architecture ou en bâtiment. À Caen, nous aurions des centaines de réponses pour ces postes, mais nous en avons très peu dans certaines agences, notamment celle de Lisieux.

>> Quels profils recherchez-vous ?
Nous ne recherchons pas de profils types. Nous exigeons cependant que les candidats aient les diplômes requis pour ces postes, ça nous assure qu'ils savent accomplir telle ou telle tâche. L'expérience seule ne suffit pas. Cependant nous ne fermons pas nos portes à celles ou ceux qui n'ont jamais fait de comptabilité agricole. Nous mettons en place une phase d'adaptation et d'intégration qui permet de rentrer facilement dans l'entreprise après l'embauche.

>> Quels sont les atouts de Cerfrance en termes de qualité de vie pour les salariés ?
Nous partons du principe qu'un salarié heureux est un salarié qui travaille bien. Nous essayons d'être au maximum à leur écoute. Ils seront en étroite relation avec la MSA. Nous donnons aux salariés une charge de travail réalisable. Nous essayons de nous adapter aux différents profils avec du télétravail par exemple. Nous souhaitons qu'ils se sentent bien et nous mettons en place le maximum de choses pour ça.

>> Que pensez-vous du job dating pour recruter de nouveaux collaborateurs ?
C'est très intéressant. Ça nous permet de rencontrer des personnes qui ne seraient pas forcément venues nous voir d'elles-mêmes. Les barrières sont cassées. En plus, la Foire de Caen est un bel évènement qui attire le grand public. Nous espérons voir beaucoup de monde et repartir avec un maximum de CV.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité