Aller au contenu principal
Font Size

Tunnel

© Joël Rébillard

Pour le troisième mois consécutif, le principe d’un accrochage du prix du lait français au prix allemand fait augmenter le prix du lait payé aux producteurs français. C’est peu de dire que ce point de l’accord obtenu le 18 août 2010 avait suscité de vifs débats et beaucoup de craintes parmi les producteurs de lait. Il se trouve que, depuis lors, le prix du lait allemand augmente fortement. Ainsi, ce point de l’accord s’avère un facteur de hausse et représente six euros dans l’augmentation du prix appliquée au mois de mars. Il permet d’obtenir un prix des 305€/1000l, au lieu d’un prix inférieur à 300 euros. Tout le monde s’en réjouit, y compris les plus sceptiques d’entre nous. Je ne sous-estime pas le risque d’inversion de tendance des marchés. L’évolution récente des marchés laitiers nous a montré qu’ils étaient devenus très volatils, c’est-à-dire capables de varier très rapidement à la hausse comme à la baisse. Toutefois, nous aurions tort de faire la fine bouche sur l’impact positif du fameux « tunnel allemand ». Car, comme le dit l’adage : « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ». Cela, c’est le bon sens paysan qui nous l’enseigne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
Stabulation circulaire
Une stabulation circulaire pour les génisses
Le bâtiment « parapluie » est un concept innovant. Il allie la rapidité de construction et la simplification du travail en…
Publicité