Aller au contenu principal

Solidarité
Un après-midi d’intégration en glanant des oignons

Mardi 15 septembre, les étudiants de BTS APV du Robillard étaient en après-midi d’intégration. Les 1re et 2e années ont fait connaissance en glanant des oignons chez Mathilde Vermès, à Bernières-d’Ailly (14). La récolte sera confiée à une association locale, via Solaal.

GLANAGE SOLIDAIRE
Les étudiants sont organisés en équipes. La victoire revient à celle qui ramasse le plus d’oignons.
© DR

879 kg d’oignons glanés en un après-midi. Ce joli score est attribué aux étudiants de BTS agronomie productions végétales (APV) du Robillard (14). Mardi 15 septembre, les 35 élèves étaient en journée d’intégration. Ils sont passés dans les sillons des tracteurs pour ramasser les oignons laissés sur le côté. Mathilde Vermès, agricultrice à Bernières-d’Ailly, a prêté ses parcelles. « C’est la troisième année que j’accueille cette journée. On cale la date avec Le Robillard et on s’adapte en fonction de l’avancée de la récolte », retrace l’exploitante. Les jeunes glanent des oignons qui, sans eux, resteraient au champ.

Une dimension sociale

Les jeunes sont organisés en équipes mixtes, filles et garçons, 1re et 2e année. Objectif : engranger le plus de poids. À l’issue de l’après-midi, les sacs de chaque équipe sont pesés. Les oignons glanés sont fournis à Solaal, association nationale de solidarité alimentaire. « Solaal contacte les associations locales pour connaître leurs besoins », explique Sylvianne Pralus, présidente de la MSA Côtes Normandes. La caisse agricole d’assurance maladie offre des lots aux élèves et des délégués bénévoles aident à l’encadrement de la sortie scolaire, à la pesée et à la logistique. « Nous donnons une dimension sociale au glanage, apprécie Nicole Marquet, professeure de BTS. D’habitude, nous partons une journée, mais nous avons réduit à l’après-midi à cause de la Covid-19. » L’année dernière, les Restos du cœur avaient reçu les dons. Et l’année d’avant, la Croix-Rouge.


Créer du lien

Gladys Picard, étudiante en 1re année, apprécie une « pleine intégration dans le milieu. J’arrive de Rennes, je ne suis pas du milieu agricole ». La jeune fille a choisile BTS du Robillard afin d’acquérir des connaissances techniques pour lier l’agriculture et l’environnement.
Valentin Oriot, en 2e année, a participé à son deuxième glanage solidaire : « ce n’était pas pareil cette année à cause de la Covid. Mais ce moment nous aide à avoir du lien entre nous. C’est une bonne chose. Et on aide les plus démunis ».
À l’issue de la journée, Matthieu Vittecoq-Wolff et Romain Hamelin apprécient avoir pu « échanger avec les étudiants de 2e année. On a bien rigolé ». L’équipe n°7, couleur orange, a gagné le concours avec 179,26 kg d’oignons glanés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité