Aller au contenu principal

Installation
Un bon point pour l'installation

Le Point Info Installation de l'ADASEA accueille les jeunes pour orienter vers les premières démarches de l'installation. Le but : positionner les jeunes dans leur projet.

Le Point Info Installation est principalement financé par le Conseil général et l'Europe par l'intermédiaire du FSE. Une centaine de jeunes par an bénéficie de ce dispositif.
Le Point Info Installation est principalement financé par le Conseil général et l'Europe par l'intermédiaire du FSE. Une centaine de jeunes par an bénéficie de ce dispositif.
© V.M.
Jonathan Lenourichel, de l'ADASEA, accueille les jeunes pour les orienter dans leurs démarches d'installation. Le Point Info Installation a été créé à l'initiative des Jeunes Agriculteurs du Calvados en 1997. Quel est le rôle du Point Info Installation ? C'est un point d'accueil pour les jeunes qui envisagent de s'installer sur une exploitation agricole classique ou avec des projets divers comme dans le milieu équin. Je suis chargé d'accueillir les jeunes dans cette démarche. C'est la première étape vers l'installation. Peut-on se passer de ce rendez-vous ? Le point Info installation est en général la première étape du parcours. Ce n'est pas obligatoire, mais il permet aux jeunes de savoir où ils en sont. J'accueille les personnes à différentes étapes de leur projet. Certains connaissent la ferme qu'ils reprendront. Quelles démarches faut-il entamer ? Qui dois-je contacter ? A quelles aides puis-je prétendre ? Autant de questions auxquelles nous pouvons répondre. Souvent, c'est un unique rendez-vous. Quelques jeunes viennent me revoir régulièrement. Par exemple, l'un d'eux m'a recontacté pour me demander les adresses concernant l'agriculture du Calvados et les aides à l'installation. Quel est le profil des personnes que vous rencontrez ? Je rencontre une centaine de personnes tous les ans. Le candidat type a 26 ans et pour les 3/4 d'entre eux ils ont un diplôme supérieur ou égal au Bac Agricole. Au moment de notre rencontre 43 % ont une profession en relation avec le monde agricole. 20 % sont demandeurs d'emplois et 15 % sont encore étudiants. Enfin 2 candidats sur 5 ne sont pas d'origine agricole, mais 95% sont du département. Vous avez un rôle d'orientation... J'oriente les jeunes, notamment vers ma collègue qui s'occupe du répertoire départemental de l'installation. Nous travaillons en partenariat avec tous les organismes agricoles. Nous ne nous positionnons pas avec une étiquette politique. On est là pour tout le monde. Concrètement, quels sont les sujets abordés pendant cet entretien ? En général, je commence par positionner le jeune dans son parcours. Connaître ses diplômes, son expérience professionnelle, son attente du métier ou sa préférence pour une production. Nous faisons le tour global de son projet. Ensuite, je lui présente toutes les aides et sous quelles conditions il peut les obtenir. Que ce soit les aides nationales ou locales. Quel est le principal conseil que vous dispensez aux jeunes que vous rencontrez ? Depuis peu, la filière équine est passée sous l'égide de l'agricole, et par manque de connaissances des aides potentielles, ils veulent aller trop vite. Mais dans tous les cas, il faut prendre le temps d'effectuer les démarches. Les meilleurs projets ont été les plus mûris et travaillés. Propos recueillis par V.M. Renseignements : Jonathan Lenourichel, ADASEA 14, 2 avenue du Pays de Caen, 14460 Colombelles. Tél. 02 31 70 88 43. jonathan.lenourichel@cnasea.frLe Point Info Installation Son rôle : - Les aides à l’installation… - L'acquisition de la capacité professionnelle - Etre informé sur le financement et la protection sociale - La recherche d'une exploitation - Accompagner le Jeune dans ses démarches - Faciliter l'accès des Jeunes aux droits à prime et à produire
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
Publicité