Aller au contenu principal

Un conditionnement plus pratique pour les anas de lin

Avec désormais un conditionnement en balle ronde de 220 kg, la coopérative de Villons-les-Buissons (14) simplifie l’utilisation des anas de lin pour litières (logette, poulailler, cheval...) en remplacement de la sciure ou copeaux de bois

© VM

En investissant dans un poste fixe d’enrubannage (voir Agriculteur Normand du 26 juin dernier), l’entreprise Lebœuf a ouvert de nouveaux horizons dans le champ du possible. Après le méteil, ce sont désormais les anas de lin qui se font rouler en boule et enrubanner pour une utilisation individuelle.

Economies de transport
Les premiers essais se sont déroulés le 2 décembre dernier à la coopérative linière de Villons-les-Buissons (au nord de Caen) et se sont révélés concluants. Plus besoin d’affréter un camion plein avec son coût de transport, qui représente 1/3 de la facture, pour utiliser les anas de lin. Le conditionnement en balle individuelle (de 38 e à 45 e pour 220 à 230 kg de matière) donne de la souplesse à son utilisation. La reprise avec pince balle mais aussi simple chargeur facilite les opérations. Autre avantage mis en avant par les responsables de la coopérative, un stockage extérieur qui n’altère en rien la qualité du produit.

Pour toute information complémentaire, appelez le 02 31 44 29 64 ou le 06 26 90 58 05

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité