Aller au contenu principal
Font Size

Un conditionnement plus pratique pour les anas de lin

Avec désormais un conditionnement en balle ronde de 220 kg, la coopérative de Villons-les-Buissons (14) simplifie l’utilisation des anas de lin pour litières (logette, poulailler, cheval...) en remplacement de la sciure ou copeaux de bois

© VM

En investissant dans un poste fixe d’enrubannage (voir Agriculteur Normand du 26 juin dernier), l’entreprise Lebœuf a ouvert de nouveaux horizons dans le champ du possible. Après le méteil, ce sont désormais les anas de lin qui se font rouler en boule et enrubanner pour une utilisation individuelle.

Economies de transport
Les premiers essais se sont déroulés le 2 décembre dernier à la coopérative linière de Villons-les-Buissons (au nord de Caen) et se sont révélés concluants. Plus besoin d’affréter un camion plein avec son coût de transport, qui représente 1/3 de la facture, pour utiliser les anas de lin. Le conditionnement en balle individuelle (de 38 e à 45 e pour 220 à 230 kg de matière) donne de la souplesse à son utilisation. La reprise avec pince balle mais aussi simple chargeur facilite les opérations. Autre avantage mis en avant par les responsables de la coopérative, un stockage extérieur qui n’altère en rien la qualité du produit.

Pour toute information complémentaire, appelez le 02 31 44 29 64 ou le 06 26 90 58 05

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
incendie
Toujours plus chaud, l’été normand s’enflamme
Face à l’augmentation du nombre d’incendies, la vigilance portée aux facteurs de risques liés aux travaux d’été doit être…
FDSEA 61 - Betterave jaunisse
(EN IMAGES) FDSEA et JA alertent: « le virus est partout »
Lundi 3 août, les JA et la FDSEA ont invité les responsables politiques ornais et la presse en bout de champ, à Aunou-sur-Orne.…
Publicité