Aller au contenu principal

Circulation
Un giratoire donne le tournis : les agriculteurs ne se braquent pas

La preuve par l’image. Pour illustrer les problèmes de circulation, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs appliquent ce principe. A Cambes-en-Plaine (14), l’intervention du syndicalisme a évité une circulation cauchemardesque, voire ubuesque, pour les engins agricoles.

Le décamètre est un outil précieux pour le syndicaliste. Il permet de simuler un projet d’aménagement routier et de prouver l’aberration de l’idée. A Cambes-en-Plaine, Sébastien Debieu, secrétaire général et “monsieur circulation” de la FDSEA 14, a ainsi répondu à l’appel d’un adhérent. Ivan Decaen, endivier, est l’un des rescapés de l’agriculture périurbaine. Après avoir observé les plans d’un projet d’un aménagement routier, l’agriculteur s’est rapproché du syndicalisme. En cause : un giratoire en forme de ballon de rugby. Son but premier est louable. La construction est censée faire ralentir les véhicules à proximité d’une école. Mais le projet stopperait net les engins agricoles.

FDSEA/JA à la manœuvre
Lundi, la FDSEA et les JA ont donc rassemblé tracteur, arracheuse à betteraves et linière devant des élus de la ville. A l’aide de plots rouges, les syndicalistes ont concrétisé le projet de la commune. Avec le plan sous les yeux, Mickaël Bertrand, maire de Cambes-en-Plaine, a joué le jeu. La démonstration est probante. A tour de rôle, les agriculteurs slaloment, braquent, frôlent les clôtures pour finir bloqués. Une grande dextérité ne suffit pas. La manœuvre est physiquement impossible. Le défilé amuse, pourtant au quotidien, les agriculteurs s’exaspèrent. L’élu comprend et se montre ouvert. “Je suis heureux de cette concertation. Une solution sera trouvée. Je pense que nous supprimerons la végétation prévue sur ce haricot. Nous y mettrons des pavés. Les engins agricoles pourront donc chevaucher le giratoire. C’est bien que les agriculteurs se mobilisent. Derrière les exploitations agricoles, il y a de l’emploi”.

Des difficultés
à faire remonter
Seconde étape de la mobilisation de lundi : la RD 79. Cette fois-ci, la responsabilité de la voirie incombe au Conseil général. Une moissonneuse batteuse y est contrainte d’empiéter sur le trottoir pour passer l’ilot central. Sur ce point noir, la municipalité a des difficultés à se faire entendre du département.
Les problèmes sont remontés par un adhérent local. C’est la vie d’un syndicat. Elle commence par les problèmes concrets du quotidien sur le terrain”, estime Sébastien Debieu. “Les agriculteurs dans les cantons activent notre réseau. S’il faut des actions, nous les ferons. Les élus sont prévenus !”. La FDSEA et les JA sont prêts à reprendre la route.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
La nouvelle équipe de JA 61
La restauration collective épluchée en AG
Vendredi 25 septembre, les Jeunes agriculteurs étaient réunis en assemblée générale à Montabard. La nouvelle équipe avait choisi…
Publicité