Aller au contenu principal

Jean-Jacques Guéno, directeur des agences LCN (Les Combustibles de Normandie)
Un GNR (Gazole Non Routier) multi-saisons

Au 1er novembre prochain, tous les tracteurs agricoles et forestiers devront carburer au GNR (Gazole Non Routier). Les enjeux sont de taille. Agriculture et TP représentent 25 % du marché global du fuel. Visite chez le leader des distributeurs de produits pétroliers en Basse-Normandie : LCN (Les Combustibles de Normandie).

“Agriculture et travaux publics représentent 25 % du marché du fuel en France”, explique Jean-Jacques Guéno.
“Agriculture et travaux publics représentent 25 % du marché du fuel en France”, explique Jean-Jacques Guéno.
© TG
"Les entreprises de travaux publics et agricoles s’y sont mises. Les agriculteurs, pas encore”. Dans son bureau du Quai de Normandie, en aplomb du viaduc de Calix à Caen, Jean-Jacques Guéno gère la distribution des produits pétroliers pour le compte du groupe LCN (Les Combustibles de Normandie).
Un distributeur leader sur son territoire qui couvre 7 départements (Manche, Calvados, Orne, Eure, Eure-et-Loire, Mayenne et Sarthe).
En janvier dernier, Jean-Jacques Guéno était intervenu lors de l’assemblée générale d’EDT Normandie (Entrepreneurs Des Territoires) sur le dossier GNR. Beaucoup de questions alors de la part des entrepreneurs mais pas toutes les réponses. Six mois plus tard et sans parler de botte secrète, LCN répond “GNR Espace”. 

Jusqu’à - 22o
Le GNR Espace est un GNR supérieur. Il représente aujourd’hui 95 % des ventes de l’entreprise sur ce segment. “Que des remontées positives à ce jour”, rassure Jean-Jacques Guéno, mais ce n’est pas un produit nouveau. Il s’agit d’un concept nordique que nous commercialisons depuis 15 ans”. Nordique donc très résistant au froid : jusqu’à - 22o. Principal avantage pour son utilisateur : il s’affranchit de la saisonnalité. Inutile donc de s’équiper d’une double cuve. Pas besoin non plus de changer le filtre du tracteur ou de purger le réservoir au gré des changements de saisons.
Du côté de LCN, on met également en avant “la garantie d’un produit inoxydable, non détergent, stable quelle que soit la saison et sans EMAG (Ester Méthylique d’Acide Gras)”. Plus cher sans doute qu’un GNR conventionnel ? Jean-Jacques Guéno ne lâche aucun chiffre préférant insister qu’il n’est aucunement besoin de rajouter un quelconque additif dans le produit phare de la maison.
Si le GNR est encore rare dans les cuves en ferme, il va monter en puissance avec l’arrivée de l’hivernage. LCN propose sa solution clé en main avec notamment un nettoyage chimique (170 e environ). “Vous commandez, on intervient. On nettoie la cuve et on fait le plein dans la foulée”.Au départ, il y avait le charbon...
Les Combustibles de Normandie trouvent leur origine dans la naissance du Groupe LAMY dont ils constituent l'une des filiales. Au XIXème siècle, le Groupe LAMY en devenir, armateur et opérateur majeur du port de Caen, réalise des échanges internationaux, notamment celui du charbon, principale énergie de chauffage à cette époque. En 1961, une fusion de toutes les usines d'agglomération de charbon de Normandie donne naissance aux Combustibles de Normandie (LCN). L’entreprise s'oriente dans les années 60 vers le fioul et crée un réseau de distribution lui permettant de s'imposer rapidement comme leader de ce métier en Normandie. Soucieux d'être indépendant, LCN s'approvisionne sur le marché national et international en profitant de sa situation géographique pour importer par voie maritime au départ de la Scandinavie, de l'Allemagne, de l'Angleterre...
LCN a diversifié aussi ses activités (pose, entretien et dépannage des installations de chauffage).
- 235 salariés et 28 agences de proximité.
- 754 Me de chiffre d'affaires.
- 1 100 000 m3 de produits pétroliers distribués et 70 000 m3
de capacité de stockage.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité