Aller au contenu principal

Equipement
Un groupe de fauche de 9 m dans la Manche

L’entreprise de travaux agricoles Bernard Doguet (Ste-Colombe/50) vient de s’équiper d’une faucheuse DISCO 9100 de chez Claas.

Entre Bernard Doguet(1) (entrepreneur de travaux agricoles à St-Colombe dans le centre Manche depuis 1986) et l’herbe, c’est une longue histoire. Il a été l’un des premiers dans la région à s’équiper d’une remorque autochargeuses et tient à garder une longueur d’avance dans la chaîne verte. C’est pourquoi il vient d’investir dans un groupe de fauche Claas Disco 9000 : 9 mètres de largeur de coupe. Un équipement que devrait lui livrer SM3 dans quelques jours.Tirer le plus gros profit de l’herbe
Argument développé par notre entrepreneur auprès des agriculteurs : “tirer le plus gros profit de l’herbe. Avec cet équipement, je réalise trois opérations en un seul passage : faucher, conditionner et regrouper l’ensemble du fourrage en un andain unique”. La parcelle coupée le lundi peut être récoltée le mardi. La fenêtre de tir météo gagne en souplesse. Bernard Doguet privilégie ainsi la qualité. Un chantier rapide qui peut se répéter régulièrement durant la saison de pousse. “Cela permet de récolter plus souvent une herbe plus jeune et donc de meilleure valeur alimentaire”, insiste-t-il.
Un tracteur de 200 cv est nécessaire. A raison de 10 km/h, le débit de chantier peut avoisiner les 9 ha/h. Mais prudent et tenant compte du parcellaire local, notre entrepreneur vise 5 à 6 ha/h. “A chacun de faire son calcul”, conclut Bernard Doguet.
(1) : Bernard Doguet est membre d’EDT (Entrepreneurs
des Territoires) Normandie. Pour tout renseignement
concernant le syndicat des ETA,
vous pouvez contacter
le 02 33 79 33 72.
Mail : contact@edtnormandie.com
Site : edtnormandie.comPas de terre
Toute la gamme Disco (2,60 à 14 m de largeur de coupe) est équipée du lamier P-Cut. La forme spéciale (tunnel) de sa partie inférieure évite d’incorporer de la terre au fourrage. L’effet tunnel permet l’évacuation de la terre sous le lamier et un auto-nettoyage grâce aux chaumes. La coupe est parfaite et la repousse homogène.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Ensilage à l’ancienne : ça va taper de la goulotte dimanche 18 septembre 2022
Portée sur les fonts baptismaux en 2007 par une poignée de passionnés, la fête de l’ensilage (à l’ancienne) de Chaulieu aux…
Cocotte&Co - Osmanville
Clémence et Mathieu, éleveurs dans le Calvados, ne mettent pas tous leurs œufs dans le même panier
C’est lors d’une visite officielle de la Région Normandie, mardi 30 août 2022, que Clémence et Mathieu Cannevière, éleveurs à…
(EN IMAGES). Fête de l’ensilage (à l’ancienne) : Chaulieu cultive la réussite
Près de 4 500 personnes étaient à Chaulieu (50), capitale de l’ensilage, dimanche 18 septembre 2022. Matériels, public, soleil,…
Ouverture Chasse Orne
Chasse : ouverture dimanche 25 septembre 2022
La chasse ouvre dimanche 25 septembre 2022, dans l’Orne. Christophe de Balorre, président de la Fédération départementale, fait…
Foire de Lessay (Manche) : près de 450 animaux présents
Le Festival de l’élevage intégré dans la foire de Lessay depuis 1999 revient les 9, 10 et 11 septembre 2022. Une nouvelle fois,…
Vachement Caen
Vachement Caen : « la communication positive n’est pas nécessaire, elle est indispensable »
Questions à Jean-Yves Heurtin, président de la Chambre d’agriculture du Calvados. L'événement Vachement Caen a lieu le dimanche…
Publicité