Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Eric Dechaufour, Président du CSOB
Un juste partage du revenu de l’éthanol

A la veille de l’ouverture de la campagne betteravière, le point avec Eric Dechaufour, président du CSOB (Syndicat betteravier Calvados Orne Sarthe).

Comment s’annonce cette campagne betteravière ? Bonne en quantité avec des rendements qui , sans atteindre le record de 2003, devraient se situer aux alentours de 12 T de sucre par ha. L’usine par ailleurs ouvrira le 3 octobre prochain, soit quelques jours plus tard que l’an dernier. Vous organisez une réunion le 27 septembre prochain, à 9 h 30 à Grainville-Langannerie. Quels en seront les sujets principaux ? Nous évoquerons les nouveaux accords interprofessionnels et notamment celui Tare/Terre qui est beaucoup plus pénalisant que le précédent. Le malus peut atteindre jusqu’à 150 e/ha. Les planteurs devront donc rester très vigilants. Ce sera également l’occasion de présenter France Betteraves ? Effectivement. Il s’agit d’une nouvelle organisation de betteraviers créée pour négocier les conditions d’achat de betteraves hors quota (non alimentaire, à usage industriel, alcool et éthanol). Au niveau de la sucrerie de Cagny, elles représentent plus de 40 % de la production. A quelle hauteur seront-elles rémunérées ? St-Louis Sucre nous propose 19e/T mais nous sommes en désaccord. Nous souhaitons que le prix de la betterave soit indexé sur celui du produit fini. Si l’on se base sur le prix actuel de l’ETB, on arriverait à une rémunération de 25 e/T. Nous voulons donc obtenir de la part de notre industriel un juste partage du revenu de l’éthanol et nous refusons la confiscation totale par l’industriel de la défiscalisation accordé par l’état aux bio carburant. Propos recueillis par Th. Guillemot
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ELISE HEBERT
« Si je n’essaie pas, je serai déçue »
Anxieuse, mais bosseuse, Élise Hébert, 22 ans, est salariée de l’entreprise de travaux agricoles Vandecandelaère, à Saint-Manvieu…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Publicité