Aller au contenu principal

Le congrès de la FNB débute aujourd'hui à Cherbourg
"Un nouveau souffle pour les éleveurs"

En prélude au congrès de la FNB, s’achevant aujourd’hui jeudi à la Cité de la Mer, à Cherbourg, Pierre Chevalier en visite, mardi, sur une exploitation manchoise, a remis les pendules à l’heure. “Il faut réorienter les soutiens donnés aux productions végétales vers les productions fourragères. Il en va de l’avenir de la filière viande bovine”.

Pierre Chevalier, président de la FNB, “nous demandons un rééquilibrage des soutiens en direction des producteurs de viande”.
Pierre Chevalier, président de la FNB, “nous demandons un rééquilibrage des soutiens en direction des producteurs de viande”.
© EC

La tenue de ce congrès dans un département laitier comme la Manche s’analyse comme une ouverture des producteurs spécialisés viandes vers les laitiers. “La production à partir de taurillons issus de troupeaux laitiers est intéressante” souligne Pierre Chevalier face aux associés du gaec de la Séline, situé à quelques encablures de Cherbourg, à Rauville la Bigot. Accompagnés de membres du conseil d’administration de la FNB, d’élus de la FDSEA, de la Chambre d’Agriculture ou issus de structures comme APV 50, le pôle allaitant départemental ou le GDS, Pierre Chevalier a visiblement pris plaisir a observé le troupeau de race Normande, réputée pour sa mixité lait-viande, alignant 9342 kilos en standard à 45,3 de TB et 36,6 de TP. Il est vrai que ce gaec va de performance en performance, notamment dans les concours d’élevage; fruit d’un travail de longues années basé sur la transplantation embryonnaire. “Actuellement, nous avons plus de 30 mères à taureaux présentes sur l’exploitation” explique l’un des associés, Emmanuel Mouchel.

(La suite dans votre édition de jeudi prochain)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité