Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le congrès de la FNB débute aujourd'hui à Cherbourg
"Un nouveau souffle pour les éleveurs"

En prélude au congrès de la FNB, s’achevant aujourd’hui jeudi à la Cité de la Mer, à Cherbourg, Pierre Chevalier en visite, mardi, sur une exploitation manchoise, a remis les pendules à l’heure. “Il faut réorienter les soutiens donnés aux productions végétales vers les productions fourragères. Il en va de l’avenir de la filière viande bovine”.

Pierre Chevalier, président de la FNB, “nous demandons un rééquilibrage des soutiens en direction des producteurs de viande”.
Pierre Chevalier, président de la FNB, “nous demandons un rééquilibrage des soutiens en direction des producteurs de viande”.
© EC

La tenue de ce congrès dans un département laitier comme la Manche s’analyse comme une ouverture des producteurs spécialisés viandes vers les laitiers. “La production à partir de taurillons issus de troupeaux laitiers est intéressante” souligne Pierre Chevalier face aux associés du gaec de la Séline, situé à quelques encablures de Cherbourg, à Rauville la Bigot. Accompagnés de membres du conseil d’administration de la FNB, d’élus de la FDSEA, de la Chambre d’Agriculture ou issus de structures comme APV 50, le pôle allaitant départemental ou le GDS, Pierre Chevalier a visiblement pris plaisir a observé le troupeau de race Normande, réputée pour sa mixité lait-viande, alignant 9342 kilos en standard à 45,3 de TB et 36,6 de TP. Il est vrai que ce gaec va de performance en performance, notamment dans les concours d’élevage; fruit d’un travail de longues années basé sur la transplantation embryonnaire. “Actuellement, nous avons plus de 30 mères à taureaux présentes sur l’exploitation” explique l’un des associés, Emmanuel Mouchel.

(La suite dans votre édition de jeudi prochain)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité