Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bien manger en Normandie
Un premier prix pour le collège Victor Hugo de Sourdeval

Tartare de betterave aux tagliatelles, accompagné d'une crème de pomme au vinaigre de cidre, suivi d'une brochette de bourguignon et son gratin d'ici et d'ailleurs, pour finir par une surprenante glace au camembert de Normandie, voilà le menu qui a permis à toute l'équipe "restauration" du collége Victor Hugo, de Sourdeval, de remporter le premier prix de l'opération "bien manger en Normandie; cette année, cette opération organisée par l'Irqua a permis à 44 000 enfants/adolescents de 170 restaurants scolaires de Normandie (maternelles, primaires, collèges et lycées) de déguster des produits régionaux et de proximité. A Sourdeval, le chef, Sébastien Lefevre, en poste depuis 11 ans, fait preuve d'une imagination surprenante tous les jours de l'année pour une somme dérisoire : 1,83 euro par enfant.

les élèves du collège Victor Hugo (Sourdeval) peuvent déguster des menus jouant à la fois la carte de la qualité et des produits normands, grâce à l'équipe dirigeante et le chef Sébastien Lefevre.
les élèves du collège Victor Hugo (Sourdeval) peuvent déguster des menus jouant à la fois la carte de la qualité et des produits normands, grâce à l'équipe dirigeante et le chef Sébastien Lefevre.
© ec

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité