Aller au contenu principal

Entretien avec Stéphane Pasquet
Un président pour la section porcine

Le 6 avril dernier déjà, une douzaine d'éleveurs porcins du Calvados s'étaient réunis afin de remettre en place une section porcine JA et FDSEA. Il ne restait qu'à formaliser un bureau, chose faite le 27 avril. Questions à Stéphane Pasquet, le nouveau président de la section.

Stéphane Pasquet.
Stéphane Pasquet.
© VG

Quel est l'intérêt pour les éleveurs de remettre en place une section porcine dans le Calvados ?
Dans un secteur de production marqué par des appartenances à des groupements concurrents, une section porcine doit être un lieu de discussions, d'échanges, d'informations pour tous les éleveurs. Ainsi, en connaissance de cause, on peut individuellement peser, argumenter, donner notre avis dans les politiques de nos structures de commercialisation.
Par ailleurs, suite aux rapports Perry et Besson incitant à la création de regroupements pour l'aval, l'échelon production doit présenter un minimum d'unité et une force capable de proposer et discuter dans la filière.
Au niveau du département enfin, les éleveurs doivent être présents. Il est indispensable de proposer un ou des interlocuteurs professionnels dans toutes les structures et administrations qui gèrent l'agriculture du Calvados. Il est anormal par exemple que des enveloppes d'aides puissent ne pas être utilisées en totalité.


Le principal objectif de la section ?
D'abord et avant tout, la défense des producteurs de porcs. Malgré notre modeste échelon (par les volumes et le nombre de producteurs), nous devons donner notre avis.
La constitution de la section nous permettra aussi de mobiliser les éleveurs du Calvados lorsqu'une action est à mener.


Concrètement, quels seront les premiers travaux ?
Suite aux relevés de prix effectués par les FDSEA, le relais des médias nationaux, c'est le moment de donner de la voix pour une meilleure répartition des marges dans la filière et pour modifier le rapport de force avec la grande distribution. Pourquoi ne pas envisager une action commune avec les autres productions pour répartition plus équitable des marges?
Nous devons aussi participer au relais mis en place par le syndicalisme qui est présent physiquement, toutes les semaines, au MPB (Marché du Porc Breton). Rappelons que depuis plus de deux ans, cette présence quotidienne de représentants des éleveurs à Plérin a prouvé son efficacité.


Un message aux éleveurs du Calvados ?
Surtout le souhait de voir les éleveurs de porcs qui n'ont pas pu être présents à la création de la section se manifester pour participer à la section. Il s'agit de nous regrouper pour mieux nous faire entendre et pour défendre la production porcine dans le Calvados.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Eleveur laitier à bout de souffle : il s'en est sorti et il témoigne
Marcel, 35 ans, s’est installé en Gaec en 2009, dans le bocage ornais. Entre les investissements, l’installation d’une troisième…
panneaux solaires
Soleil 14, ou le cadastre solaire pour tomber dans le bon panneau
Soleil 14 est portée par le Syndicat départemental d’énergies du Calvados et les 16 intercommunalités du département. La…
500 ch en bord de mer
Vincent Michel, ferme de la Saline dans le Calvados, a commandé avant l’été, le Fendt Vario 1050. Il est arrivé dans la cour de…
coopération laitière, négociations commerciales
La coopération laitière lance une alerte
Dans le bras de fer commercial opposant distribution et transformation qui doit trouver son épilogue avant le 1er mars 2022, la…
Littoral Normand Déleg Génisses
Déleg Génisses : un service à la hauteur des attentes et en devenir
Un peu plus d’un an après son lancement par Littoral Normand, retour bilanciel sur Déleg Génisses, un service de délégation d’…
RENCONTRE FILIERE PORCINE FRSEA NORMANDIE
La production porcine à l’heure de la loi Egalim 2
Egalim 2, fin de la castration, crise du porc… les sujets n’ont pas manqué pour animer la réunion organisée par la FRSEA de…
Publicité