Aller au contenu principal

Exploitation laitière
Un robot pour atteindre ses objectifs agricoles et familiaux

Depuis décembre 2019, le Gaec des Grilles, à Mahéru (61), possède deux robots de traite Lely. Benjamin Verhalle et Julie Lajoie se disent aujourd’hui satisfaits de cette évolution, qui leur a permis d’atteindre leurs objectifs de production agricole et de vie familiale. 

Robot Lely
Benjamin Verhalle et Julie Lajoie, en compagnie de Justine Guillet, ouvrière agricole, satisfaits d’avoir atteint leurs objectifs grâce au robot Lely.
© DR

Il y a deux ans, Julie Lajoie rejoint son mari, Benjamin Verhalle dans l’exploitation agricole. Au départ, la référence laitière, de 900 000 l, n’est pas suffisante pour permettre aux exploitants d’investir dans des robots de traite. Mais la salle de traite, datant de 1996, devient obsolète et le couple souhaite gagner en temps de travail. Il décide alors de miser sur le lait et de se spécialiser : de 80 vaches laitières, le cheptel passe bientôt à 115. Cet effectif ne sera pas amené à augmenter, mais Julie Lajoie de déclarer : « nous ne sommes pas encore en phase de croisière. Pour que le robot soit efficace, il faut que les vaches aillent bien. Nous devons encore sélectionner nos bêtes ». En ligne de mire : la santé du pied, les performances de croissance des génisses, mais aussi l’ajustement de la ration et le gène sans cornes. Côté système fourrager, la ration complète, sans pâturage, domine. Les vaches ont accès à un paddock durant toute l’année.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité