Aller au contenu principal

Exploitation laitière
Un robot pour atteindre ses objectifs agricoles et familiaux

Depuis décembre 2019, le Gaec des Grilles, à Mahéru (61), possède deux robots de traite Lely. Benjamin Verhalle et Julie Lajoie se disent aujourd’hui satisfaits de cette évolution, qui leur a permis d’atteindre leurs objectifs de production agricole et de vie familiale. 

Robot Lely
Benjamin Verhalle et Julie Lajoie, en compagnie de Justine Guillet, ouvrière agricole, satisfaits d’avoir atteint leurs objectifs grâce au robot Lely.
© DR

Il y a deux ans, Julie Lajoie rejoint son mari, Benjamin Verhalle dans l’exploitation agricole. Au départ, la référence laitière, de 900 000 l, n’est pas suffisante pour permettre aux exploitants d’investir dans des robots de traite. Mais la salle de traite, datant de 1996, devient obsolète et le couple souhaite gagner en temps de travail. Il décide alors de miser sur le lait et de se spécialiser : de 80 vaches laitières, le cheptel passe bientôt à 115. Cet effectif ne sera pas amené à augmenter, mais Julie Lajoie de déclarer : « nous ne sommes pas encore en phase de croisière. Pour que le robot soit efficace, il faut que les vaches aillent bien. Nous devons encore sélectionner nos bêtes ». En ligne de mire : la santé du pied, les performances de croissance des génisses, mais aussi l’ajustement de la ration et le gène sans cornes. Côté système fourrager, la ration complète, sans pâturage, domine. Les vaches ont accès à un paddock durant toute l’année.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Publicité