Aller au contenu principal

MACHINISME
Un rond-baller au pick-up surdimensionné

Il ne sera commercialisé qu’à partir de septembre prochain mais quelques privilégiés ont déjà testé le nouveau round-baller Roll-Belt Superfeed de chez New Holland. Petit détour dans l’orne et rencontre avec Bertrand Joubin, ETA du Hameau de Bouvet (Entrepreneur de Travaux Agricoles) à St-Roch-sur-Egrenne (61) .

Fidèle de génération en génération à la marque New Holland, Bertrand Joubin, entrepreneur de travaux agricoles dans l’Orne, a découvert le Roll-Belt Superfeed au dernier SIMA. Gros faiseur de paille et de foin, il a eu le privilège de tester jeudi dernier le modèle 180. Plus un prototype mais pas encore une série: la gamme sera commercialisée à partir de septembre pour un livraison début 2014. Ses impressions au terme d’un chantier rondement mené pour une première prise en main.

20 % de débit de chantier  en plus
“Le système de pick-up a évolué. On peut rouler à des vitesses impression antes : jusqu’à 25 km/h aujourd’hui ce que je ne pouvais pas me permettre avec le BR, commente visiblement satisfait Bertand Joubin. Ce pick-up big monté sur un round évite les problèmes de bourrage. Il absorbe très bien l’herbe sans aucun souci”. Un plus dans la paille aussi. “Je veux du débit de chantier. On dispose de moissonneuse-batteuses de 6,10 ou 7,50 mètres de largeur de barre de coupe. Même avec un pick-up large, j’avais du mal à absorber de tels andains. Avec ce modèle, je pense augmenter mon débit de chantier de 20 %”, pronostique notre entrepreneur. Autre évolution, des roues plus grandes et plus larges. “Il nous arrive de faire du foin dans des parcelles où le terrain ne porte pas forcément bien. Avec des petites roues, on risque un problème de “boulement”. C’est préjudiciable à la structure du sol. Avec ce nouveau modèle, je pense qu’on va passer sans empreinte, même en conditions difficiles”. 

Un accélérateur de flux avec visses de recentrage
Ces 20 % de débit de chantier supplémentaires, Florent Raimbault (responsable commercial New Holland France) les confirme grâce à une nouvelle technologie du pick-up inspirée du big-baller. “Il est équipé de 5 barres porte-dents et en exclusivité réside en un accélérateur de flux avec 2 visses de recentrage supplémentaires.” L’ameneur est proposé en version “rotatif”. Pour l’alternatif, il faudra attendre un peu. La gamme Roll-Belt se compose de deux modèles (150 et 180 correspondant au diamètre) et vient remplacer la série BR 7000 60 et 7000 70. Du côté de St-Roch-sur-Egrenne, il n’est pas exclut que l’on voit la vie en jaune au printemps 2014 en attendant tout de même de connaître les tarifs dans les prochaines semaines.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

moisson 2021
La qualité des blés se dégrade avec la pluie
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité