Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Festival de l'élevage à Lessay
Un spectacle à ne pas manquer

Près de 250 bovins seront présents dès le vendredi 7 septembre sur le grand ring de la foire millénaire.

Une partie de l'équipe du Festival de l'élevage. Ils travaillent d'arrache-pied depuis de nombreux mois pour organiser les trois jours de Lessay.
Une partie de l'équipe du Festival de l'élevage. Ils travaillent d'arrache-pied depuis de nombreux mois pour organiser les trois jours de Lessay.
© E.C.
Pour sa neuvième édition, le Festival de l'élevage, se déroulant dans le cadre de la foire de Lessay, affiche complet notamment en Normandes et Prim'Holstein où les inscriptions ont dépassé le nombre de places disponibles. Satisfecit donc pour toute l'équipe du Festival, Eric Leclerc, son président, accompagné d'Hervé Tesnière, l'homme de la logistique, bien secondé par Loïc Chauvet, Olivier Pibouin (techniciens de race) et Joëlle Courtine, secrétaire de l'organisation. "Nous aurons une nouveauté cette année, Amelis, coopérative d'insémination, organise une présentation Top Génétique "lait-viande" dans les deux principales races laitières". 60 000 euros de budget Côté budget, celui-ci se monte à 60 000 euros, financé sans difficultés grâce aux nombreux partenaires du monde de l'élevage. D'ailleurs, le repas des éleveurs du vendredi soir, et c'est une première, sera offert par Agrial et Groupama. Le spectacle devrait donc être de qualité, non seulement en Normandes et Prim'holstein mais aussi dans les concours Limousine et Charolaise. La Blonde d'Aquitaine et la Montbéliarde, elles, feront des présentations ainsi que les trois races ovines (Avranchin, Roussin, Cotentin). Les éleveurs, eux, auront à coeur d'offrir un beau spectacle, c'est dans leurs habitudes, quant aux nouveaux, ils devraient vite se mettre au diapason d'un Festival qui marque désormais de son empreinte, non seulement le département mais la région.Programme Vendredi 7 septembre : 11 h/13 h, jugement race Normande 13 h/18 h, jugement race Prim'Holstein 14 h30/17h, suite du jugement race Normande 17 h, prix de la meilleure mamelle 20 h 30, repas des éleveurs Toute la journée : présentation-exposition en race Montbéliarde et races allaitantes ainsi qu'en ovins. Samedi 8 septembre : 9 h30/12 h, prix spéciaux, prix d'honneur Prim'Holstein 12 h/13 h, présentation Top Génétique "lait/viande" par Amélis 13 h 30/15 h, concours en race Charolaise 14 h, présentation race Montbéliarde 14 h15/17 h, prix spéciaux, prix d'honneur en race Normande 15 h/17 h, concours en race Limousine Toute la journée : présentation-exposition en race Montbéliarde et races allaitantes ainsi qu'en ovins. Dimanche 9 septembre : 11 h/12 h, trophée du meilleur présentateur (jeune et adulte) en Normande et Prim'Holstein 12 h/12 h30, présentation des races Montbéliarde, Bonde d'Aquitaine, Salers 15 h, défilé officiel des animaux 16 h 30, clôture du concours.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité