Aller au contenu principal

Festival de la Terre
Un symbole, le bonhomme de paille

Les préparatifs se poursuivent dans le cadre de l’organisation du festival de la terre. Les JA viennent de placer les bonhommes en paille, leur mascotte.

Le 2 septembre, le Festival se déroulera à St Come du Mont
Le 2 septembre, le Festival se déroulera à St Come du Mont
© Emilie Hubert
Récemment, une petite équipe des Jeunes Agriculteurs du canton des Marais (St Jean de Daye, Carentan, Ste mère Eglise) s’est réunie pour monter sur pied le premier bonhomme de paille annonçant la manifestation du 2 septembre prochain. Le RDV était donné sur les bords de la RN 13, direction Caen-Cherbourg, à proximité de la sortie de St Côme du Mont. “Nous sommes contents de nous retrouver aujourd’hui pour mettre en place le premier bonhomme de paille” annonce David Lejamtel président du canton “A trois mois du festival cela nous met un peu de pression dans la suite des préparatifs”. En effet, ce bonhomme restera au bord de la route jusqu’au mois de septembre afin de rappeler aux passants que le festival aura lieu cette année dans les marais de Carentan. “D’ici la mi-juillet, d’autres bonhommes seront mis en place sur les différents axes menant à Carentan et sur le site du festival“ ajoute David Villand, vice président de la structure départementale et heureux propriétaire qui recevra la manifestation sur ses terres. Le réseau départemental sera également mobilisé dans les semaines à venir. En effet, les centres cantonaux JA feront un bonhomme de paille afin que le public soit averti que le festival se déroulera auprès de Carentan. “Notre bonhomme de paille est devenu au fil des années notre mascotte et lorsqu’on en voit fleurir un peu partout dans les campagnes les gens se disent ça y est ! Le festival, c’est pour bientôt. C’est un excellent support de communication, qui de surcroît, attire l’œil par son originalité”. Après plus de deux heures de manœuvre, l’édifice, mesurant aux alentours de 7 mètres de haut, est terminé et tient désormais sur sa poitrine un panneau indiquant le lieu et la date du festival. En ce qui concerne le jour J, les organisateurs restent discrets sur le programme. Rappelons tout de même que la journée débutera par la traditionnelle messe des laboureurs et que les festivités de l’après midi commenceront par le coup d’envoi des épreuves des concours de labour départemental et régional. Par ailleurs, une délégation du parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin participera à la fête en tenant un stand et diverses activités afin de sensibiliser le grand public à la sauvegarde des marais.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité