Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une belle journée Normande s’annonce à Domfront-en-Poiraie

Jeudi 1er août 2019, Normande 61 organise son assemblée générale. La journée est couplée à une présentation d’animaux et à une vente aux enchères, chez Thomas Dumesnil. Origenplus est coorganisateur.

Matthieu Chambrial (à gauche) et Thomas Dumesnil espèrent recevoir au moins 400 personnes jeudi 1er août.
Matthieu Chambrial (à gauche) et Thomas Dumesnil espèrent recevoir au moins 400 personnes jeudi 1er août.
© JP

« C’est toujours difficile de mobiliser du monde à l’assemblée générale, constate Thomas Dumesnil, président de Normande 61. Alors, tous les deux ans, on combine l’AG et une vente aux enchères. »
Rendez-vous est donné aux intéressés jeudi 1er août 2019, à l’EARL Dumesnil. L’éleveur est installé à  Domfront-en-Poiraie, « au carrefour entre les départements de l’ouest où on trouve la race Normande », soit la Manche, la Mayenne, les départements bretons, le Calvados. La journée, coorganisée avec Origenplus, revient tous les deux ans, en alternance entre l’est de l’Orne et le bocage. « Les bonnes années, nous avons vendu 450 repas », estime Matthieu Chambrial, responsable du schéma normand chez Origen plus. Pour l’édition 2019, les organisateurs espèrent entre 400 et 500 repas.

Défilé de Normandes

Première étape de la journée, l’assemblée générale statutaire, de 11h à 12h. Ensuite, pendant le repas, les ambassadrices ornaises défileront sous les yeux des éleveurs. « Que des animaux bouclés 61, pour mettre en avant le travail de nos adhérents », poursuit Thomas Dumesnil. Une quarantaine de bêtes sont prévues. Toutes se sont illustrées ces dernières années. Comme une femelle de 19 ans, en cours de 11e lactation, avec plus de 133 000 kg de lait au compteur. « Elle est toujours en activité et appartient à Béatrice Goret, installée à Saint-Agnan-sur-Sarthe. » Thomas Dumesnil présentera des descendantes d’Oléique, sacrée meilleure mamelle au Space en 2001 et tête de souche de son élevage. Les belles Normandes ornaises défileront pour le plaisir des éleveurs, car aucun de ces animaux ne sera à vendre.

Vente aux enchères segmentée

Les éleveurs devront attendre 14h30 et le début de la vente aux enchères pour enrichir leur cheptel de nouvelles têtes. Là encore, que des animaux ornais triés sur le volet. « Dominique Bauchot et moi avons sélectionné une quarantaine d’animaux sur les 80 que nous avons pu voir dans les élevages de l’association », détaille Matthieu Chambrial. Origenplus et Normande 61 organisent la vente aux enchères par segments : top génétique, top morphologie, animaux culards, nourris sans OGM, Agriculture  biologique, A2A2. « Ces dernières sont des vaches produisant du lait avec une bonne digestibilité. Ce lait est notamment recherché pour des segments spécifiques comme le lait infantile. » La mise à prix varie selon les animaux, « les femelles de 8-10 mois non inséminées démarrent à 800-1 000 €. D’autres, très bons, peuvent monter jusqu’à 3 000 €. »

Plusieurs partenaires sont associés à la journée, représentant l’ensemble des métiers autour de l’élevage : alimentation, transport, soins, entretien de haies, matériels … « Nous voulons saluer la Ville de Domfront pour son soutien », précisent Thomas Dumesnil et Matthieu Chambrial. L’AG, le repas, le défilé et la vente se dérouleront sous un bâtiment de l’EARL, à l’abri de la pluie, au cas où temps de normand …

Agenda

Jeudi 1er août, à l’élevage Dumesnil, Les Rigaudières, Rouellé  (ancienne commune), Domfront-en-Poiraie.
10h30 : accueil ;
11h : assemblée générale de Normande 61 ;
12h30 à 14h30, présentation des ambassadrices ornaises ;
14h30 : vente aux enchères.
Repas : 15 €, tout compris de l’apéritif au café.
Sur réservation.
Contacts : Thomas Dumesnil : 06 75 50 38 11 ;
Clémentine Baloche : clementine.baloche@normandie.chambgri.fr ;
Matthieu Chambrial : 06 85 20 49 56.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité