Aller au contenu principal

Prairies
Une gestion simple et difficile à la fois

Les « prairies » sont stratégiques pour notre secteur car elles répondent à des enjeux majeurs pour le maintien et la performance de l’élevage français ainsi que la préservation de l’environnement. Mais alors, pourquoi constate-t-on une réduction des surfaces en herbe et de la part du pâturage dans la ration ?

© CRAN

Et si la prairie faisait « peur » aux éleveurs ?
Technique et complexe, variable quantitativement et qualitativement, dépendante du climat, avec des troupeaux grandissants, la gestion de l’herbe n’est pas un long fleuve tranquille et ferait même parfois peur aux éleveurs !
De nombreuses enquêtes ont été réalisées sur ces dix dernières années sur la perception de l’herbe par les éleveurs. Leurs analyses convergent toutes vers les mêmes constats. Les points positifs de la prairie sont largement cités par les éleveurs : économie, environnement, valeur alimentaire, simplification travail, bien-être animal. Mais de nombreux freins existent qui semblent difficiles à lever.

Des inconvénients, mais…
L’inconvénient majeur, partagé par l’ensemble des éleveurs est la dépendance au climat : « on est fortement tributaire de la météo », « ça dépend du temps, aussi bien les excès de pluviométrie que les manques d’eau ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité