Aller au contenu principal

Prairies
Une gestion simple et difficile à la fois

Les « prairies » sont stratégiques pour notre secteur car elles répondent à des enjeux majeurs pour le maintien et la performance de l’élevage français ainsi que la préservation de l’environnement. Mais alors, pourquoi constate-t-on une réduction des surfaces en herbe et de la part du pâturage dans la ration ?

© CRAN

Et si la prairie faisait « peur » aux éleveurs ?
Technique et complexe, variable quantitativement et qualitativement, dépendante du climat, avec des troupeaux grandissants, la gestion de l’herbe n’est pas un long fleuve tranquille et ferait même parfois peur aux éleveurs !
De nombreuses enquêtes ont été réalisées sur ces dix dernières années sur la perception de l’herbe par les éleveurs. Leurs analyses convergent toutes vers les mêmes constats. Les points positifs de la prairie sont largement cités par les éleveurs : économie, environnement, valeur alimentaire, simplification travail, bien-être animal. Mais de nombreux freins existent qui semblent difficiles à lever.

Des inconvénients, mais…
L’inconvénient majeur, partagé par l’ensemble des éleveurs est la dépendance au climat : « on est fortement tributaire de la météo », « ça dépend du temps, aussi bien les excès de pluviométrie que les manques d’eau ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Publicité