Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une grosse botte qui botte petit

L’entreprise de travaux agricoles Lirzin (St-Julien-le-Faucon-14) a ouvert ses portes vendredi dernier. Beaucoup de clients, de confrères, de distributeurs de matériels agricoles et une botte de foin qui a fait parler d’elle.

© TG

Mission accomplie pour Olivier Lirzin et son équipe. Son opération « portes ouvertes », tout en professionnalisme et en convivialité, a conquis son public. Au côté d’un parc matériel imposant, une botte de foin n’est pas passée inaperçue. Elle est sortie de la presse cubique Krone Pack 870 HDP multiballes.

Plusieurs bottes en une
Cette presse cubique, absente lors de cette porte ouverte, devrait venir en démonstration dans le Pays d’Auge dans quelques semaines. Olivier Lirzin s’y intéresse pensant qu’elle pourrait parfaitement convenir au monde du cheval. « On va retrouver 8 ballots dans une balle de 2,40 m », explique Samuel Gibert, inspecteur commercial Normandie chez Krone France. Les avantages de la grosse balle pour le transport,la vitesse de chargement et le stockage sous hangar combinés à ceux de la petite balle d’antan pour manipulation à la ferme en quelque sorte. La grosse botte est reliée par 3 ficelles, chacune des petites (pesant entre 30 et 45 kg selon le réglage de la machine) par 2 ficelles... « Ça reste des balles très maniables à la main ou avec un petit diable dans les boxes à chevaux ».

Une démonstration dans quelques semaines
Utilisable en paille ou foin, la Krone Pack 870 HDP multiballes est modulable puisqu’elle peut travailler en 1, 2, 3 (...) et jusqu’à 9 ballots, « on fait ce que l’on veut ».
A l’heure actuelle, une machine de ce type officie en foin de Crau dans le sud de la France depuis l’an dernier et une seconde a été commercialisée auprès d’un producteur de lait de l’Orne sur le secteur de Carrouges.
Dans les prochaines semaines, Krone France devrait partir en tournée de démonstrations. C’est dans ce cadre qu’Olivier Lirzin proposera sans doute à sa clientèle de toucher du doigt cette nouvelle technologie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité