Aller au contenu principal

CHAMBRE D’AGRICULTURE
Une haie bien valorisée faite pour durer

Une opération porte-ouverte d’information sur les haies bocagères est organisée par le Pays du Bessin au Virois et la Chambre d’Agriculture le 23 janvier de 14 h à 17 h chez Lionel Gallier, à la Pérère à Saint-Germain-de-Tallevende.

© C. Prhuil

Pourquoi une information sur les haies ?
Le Pays du Bessin au Virois anime un plan climat, démarche volontaire pour développer les énergies renouvelables et réduire les consommations d’énergie. Un des objectifs consiste à  valoriser les ressources locales, pour plus d’autonomie énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il a lancé un appel à projets pour mobiliser les communes et communautés de communes sur ce sujet. Plusieurs collectivités du bocage virois, Saint-Manvieu-Bocage, Landelles-&-Coupigny, Vire et la communauté de communes de Vire, ont été lauréates avec des projets d’éco-construction et de chauffage au bois. Les collectivités souhaitent aussi inciter les agriculteurs à développer une filière qui valorise les haies bocagères, dans le cadre d’une gestion durable. Elles souhaitent ainsi soutenir le maintien et la reconstitution du maillage bocager.
Parallèlement, des agriculteurs du Calvados viennent de créer l’association “Bois Haienergie 14”, pour structurer des filières locales d’approvisionnement des chaufferies des collectivités en bois énergie, à partir des haies bocagères. Cette porte-ouverte est également l’occasion de la faire connaître.

Une organisation du groupe Haies’Nergie
La porte ouverte est à l’initiative du Pays du Bessin au Virois et du groupe Haies’Nergie. Le Conseil général du Calvados, ainsi que l’ADEME, la Région Basse-Normandie et l’Europe contribuent financièrement à cette organisation.
Le groupe « Haies’Nergie » travaille depuis plusieurs années pour le développement de filières locales d’approvisionnement en bois. Animé par la Chambre d’Agriculture, il est constitué de représentants des communautés de communes de Vassy et du Bény-Bocage, de la Fédération régionale des CUMA, du PNR des Marais du Cotentin et du Bessin, du Conseil Général du Calvados, du Lycée professionnel agricole de Vire et du Pays du Bessin au Virois.

Au programme
Une première partie sera organisée sous forme d’exposés et d’échanges avec les professionnels qui sont intervenus sur l’exploitation de Lionel Gallier, sur les points suivants :
•Le Plan de Gestion de Haie
•Plantation d’un tronçon de haie - points de vigilance pour une bonne reprise des plants
•Exploitation des haies - bonnes pratiques pour la production de bois déchiqueté (sélection des arbres, matériel d’entretien…) et pour une gestion durable de la haie (assurer le renouvellement et une bonne repousse)
•Usages du bois déchiqueté sur la ferme : bois énergie, sous-couche pour la litière animale, paillage de nouvelles plantations
•Présentation de l’association «Bois Haienergie 14 », animée par la FD CUMA
Ces interventions seront suivies d’une découverte, sur site, des travaux de gestion de la haie bocagère et d’une démonstration de déchiquetage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ABATTOIR SAINT HILAIRE
Les élus mettent fin à la régie de l’abattoir de Saint-Hilaire
La communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie a décidé le 15 décembre de mettre un terme à la régie de l’abattoir de…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité