Aller au contenu principal

CHAMBRE D’AGRICULTURE
Une haie bien valorisée faite pour durer

Une opération porte-ouverte d’information sur les haies bocagères est organisée par le Pays du Bessin au Virois et la Chambre d’Agriculture le 23 janvier de 14 h à 17 h chez Lionel Gallier, à la Pérère à Saint-Germain-de-Tallevende.

© C. Prhuil

Pourquoi une information sur les haies ?
Le Pays du Bessin au Virois anime un plan climat, démarche volontaire pour développer les énergies renouvelables et réduire les consommations d’énergie. Un des objectifs consiste à  valoriser les ressources locales, pour plus d’autonomie énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il a lancé un appel à projets pour mobiliser les communes et communautés de communes sur ce sujet. Plusieurs collectivités du bocage virois, Saint-Manvieu-Bocage, Landelles-&-Coupigny, Vire et la communauté de communes de Vire, ont été lauréates avec des projets d’éco-construction et de chauffage au bois. Les collectivités souhaitent aussi inciter les agriculteurs à développer une filière qui valorise les haies bocagères, dans le cadre d’une gestion durable. Elles souhaitent ainsi soutenir le maintien et la reconstitution du maillage bocager.
Parallèlement, des agriculteurs du Calvados viennent de créer l’association “Bois Haienergie 14”, pour structurer des filières locales d’approvisionnement des chaufferies des collectivités en bois énergie, à partir des haies bocagères. Cette porte-ouverte est également l’occasion de la faire connaître.

Une organisation du groupe Haies’Nergie
La porte ouverte est à l’initiative du Pays du Bessin au Virois et du groupe Haies’Nergie. Le Conseil général du Calvados, ainsi que l’ADEME, la Région Basse-Normandie et l’Europe contribuent financièrement à cette organisation.
Le groupe « Haies’Nergie » travaille depuis plusieurs années pour le développement de filières locales d’approvisionnement en bois. Animé par la Chambre d’Agriculture, il est constitué de représentants des communautés de communes de Vassy et du Bény-Bocage, de la Fédération régionale des CUMA, du PNR des Marais du Cotentin et du Bessin, du Conseil Général du Calvados, du Lycée professionnel agricole de Vire et du Pays du Bessin au Virois.

Au programme
Une première partie sera organisée sous forme d’exposés et d’échanges avec les professionnels qui sont intervenus sur l’exploitation de Lionel Gallier, sur les points suivants :
•Le Plan de Gestion de Haie
•Plantation d’un tronçon de haie - points de vigilance pour une bonne reprise des plants
•Exploitation des haies - bonnes pratiques pour la production de bois déchiqueté (sélection des arbres, matériel d’entretien…) et pour une gestion durable de la haie (assurer le renouvellement et une bonne repousse)
•Usages du bois déchiqueté sur la ferme : bois énergie, sous-couche pour la litière animale, paillage de nouvelles plantations
•Présentation de l’association «Bois Haienergie 14 », animée par la FD CUMA
Ces interventions seront suivies d’une découverte, sur site, des travaux de gestion de la haie bocagère et d’une démonstration de déchiquetage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Publicité