Aller au contenu principal

Une journée « Vie du sol »

Matière organique, préservation de la vie du sol, gestion des intercultures : de plus en plus nombreux sont les agriculteurs qui s’interrogent sur les avantages et bénéfices d’un sol vivant. Les Chambres d’agriculture de l’Eure et de Seine-Maritime ont voulu apporter des réponses aux agriculteurs des deux départements.

Visite d’essai à Morgny.
Visite d’essai à Morgny.
© CA 27

Le 10 novembre dernier, plus d’une centaine d’agriculteurs des départements de l’Eure et de la Seine-Maritime se sont retrouvés pour une journée consacrée à la « Vie du sol » à Tourny (27).

Un sol vivant, un allié pour cultiver
Le matin, Xavier Salducci, docteur en écologie microbienne des sols et directeur du laboratoire Celesta’lab, a montré l’intérêt de la matière organique dans le sol. Il nous a appris que le sol est un milieu vivant qu’il faut préserver tout en comprenant son fonctionnement. Selon les problématiques rencontrées, différents leviers sont à activer : introduction de couverts végétaux, apports de matière organique, limitation du travail du sol.  

Nourrir la vie du sol avec les couverts végétaux
Une visite d’essai l’après-midi à Morgny chez M. Fremin a permis aux agriculteurs d’observer quatre ateliers illustrant les trois piliers d’un sol vivant (qualité physique, biologique et chimique). Un atelier présentait l’effet du type et de la qualité de semis sur la levée et le développement d’un mélange de couvert à cinq espèces. Un profil de sol, réalisé avec des outils simples (au télescopique et à la bêche), a montré la qualité structurale d’un sol avec l’enracinement du couvert.
Le fonctionnement du sol et sa vie biologique a pu être illustré par des tests réalisés avec la « Valise sol », mise au point par la Chambre d’agriculture de l’Eure.
Un dernier atelier a terminé la journée sur les différents modes de destruction des intercultures longues lors de la démonstration dynamique d’un broyeur, d’un rouleau FACA et d’un déchaumeur à disques.
Cette journée thématique, sur l’agriculture de conservation, a permis des échanges riches pour mieux comprendre et entretenir son sol, mais aussi d’introduire des outils proposés par les Chambres d’agriculture de l’Eure et de Seine-Maritime pour accompagner les agriculteurs intéressés par ces thématiques.

La valise sol de la Chambre d’agriculture de l’Eure
L’objectif de cette valise est de regrouper les outils permettant de mieux connaitre son sol et d’appréhender la fertilité biologique des sols. Concrètement, elle permet de réaliser quatre tests : infiltration, respiration, vers de terre et densité apparente.
Elle est destinée aux agriculteurs adhérents des Chambres d’agriculture de l’Eure et de la Seine Maritime.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
CIRCUITS COURTS PORTES OUVERTES
Des caissettes à la ferme au magasin de détail
Sébastien, Héloïse et Benjamin Allais développent leur vente directe à Occagnes (61) avec la construction d’un nouveau magasin.…
Publicité