Aller au contenu principal

Filière bois-énergie
Une première en Manche

Chauffer dix logements avec des plaquettes issues de haies ? Saint Samson de Bonfossé l’a fait.

Henri-Paul Tressel, sa double fonction de maire et directeur des CUMA lui permet de valoriser une énergie locale et renouvelable.
Henri-Paul Tressel, sa double fonction de maire et directeur des CUMA lui permet de valoriser une énergie locale et renouvelable.
© E.C.
Samedi prochain, la première chaufferie fonctionnant aux tailles de haies, destinée à des logements individuels, sera inaugurée dans le département. Une réalisation qui devrait intéresser de nombreuses communes. Plaquettes de bois Henri-Paul Tressel, maire de Saint-Samson de Bonfossé, petite bourgade de 934 habitants située à quelques encablures de Saint-Lô, est fermement convaincu de l’intérêt des bio-énergies. D’autant plus que notre élu est aussi directeur de la Fédération des cuma, structure qui a lancé le bois-énergie dans le département à travers la récupération des tailles de haies. Mais avant d’arriver à la réalisation des 10 logements HLM, la route a été longue. “Vue l’évolution démographique de la commune (523 habitants en 1975, près de 1000 aujourd’hui), j’ai proposé à l’office HLM de réaliser une nouvelle tranche de 10 logements avec un réseau de chaleur collectif approvisionné par des plaquettes de bois déchiqueté”. Du côté des HLM, on joue, à l’époque, la carte de la prudence. “Les responsables étaient inquiets au départ. Le conseil municipal a donc proposé un schéma simple : la construction à ses frais de la chaufferie, la fourniture de chaleur revendu à l’office HLM qui refacture au locataire la consommation en kilowatts affiché sur son compteur”. En clair, Saint Samson de Bonfossé est producteur d’énergie mais s’est engagé à ne pas facturer plus cher que le kilowatt EDF.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité