Aller au contenu principal
Font Size

Filière bois-énergie
Une première en Manche

Chauffer dix logements avec des plaquettes issues de haies ? Saint Samson de Bonfossé l’a fait.

Henri-Paul Tressel, sa double fonction de maire et directeur des CUMA lui permet de valoriser une énergie locale et renouvelable.
Henri-Paul Tressel, sa double fonction de maire et directeur des CUMA lui permet de valoriser une énergie locale et renouvelable.
© E.C.
Samedi prochain, la première chaufferie fonctionnant aux tailles de haies, destinée à des logements individuels, sera inaugurée dans le département. Une réalisation qui devrait intéresser de nombreuses communes. Plaquettes de bois Henri-Paul Tressel, maire de Saint-Samson de Bonfossé, petite bourgade de 934 habitants située à quelques encablures de Saint-Lô, est fermement convaincu de l’intérêt des bio-énergies. D’autant plus que notre élu est aussi directeur de la Fédération des cuma, structure qui a lancé le bois-énergie dans le département à travers la récupération des tailles de haies. Mais avant d’arriver à la réalisation des 10 logements HLM, la route a été longue. “Vue l’évolution démographique de la commune (523 habitants en 1975, près de 1000 aujourd’hui), j’ai proposé à l’office HLM de réaliser une nouvelle tranche de 10 logements avec un réseau de chaleur collectif approvisionné par des plaquettes de bois déchiqueté”. Du côté des HLM, on joue, à l’époque, la carte de la prudence. “Les responsables étaient inquiets au départ. Le conseil municipal a donc proposé un schéma simple : la construction à ses frais de la chaufferie, la fourniture de chaleur revendu à l’office HLM qui refacture au locataire la consommation en kilowatts affiché sur son compteur”. En clair, Saint Samson de Bonfossé est producteur d’énergie mais s’est engagé à ne pas facturer plus cher que le kilowatt EDF.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité