Aller au contenu principal

Contrat Lactalis
Union sacrée des OP normandes

Mercredi soir, les représentants des cinq organisations de producteurs Lactalis, constitués en Basse-Normandie, ont fait part de leur décision commune de contester les contrats envoyés aux producteurs. Avec l'appui logistique de la FNPL, ils étudient d'ores et déjà, avec les OP d'autres régions françaises, un nouveau contrat, moins restrictifs au niveau des clauses (notamment celles concernant la cession de l'exploitation ou le droit de manifestation) qu'ils devraient présenter en septembre.

Réunis à Caen, mercredi soir, les représentants des différents groupements normands Lactalis veulent revoir les clauses du contrat de contractualisation établi par cette société "pour établir un partenariat gagnant/gagnant".
Réunis à Caen, mercredi soir, les représentants des différents groupements normands Lactalis veulent revoir les clauses du contrat de contractualisation établi par cette société "pour établir un partenariat gagnant/gagnant".
© ec

Sébastien Amand (groupement des producteurs du bocage normand), Hervé Mauduit (groupement des Veys), Jean Morel (groupement Lactalis Isigny), Jean-François Pépin (groupement Jeanjacques) et Fabienne Féret (groupement Lactalis Lisieux) sont sur la même longueur d'ondes. "Le contrat envoyé en avril aux producteurs Lactalis est à revoir. Nous ne voulons pas faire la guerre à ce groupe, mais établir un partenariat gagnant/gagnat. Problème, des clauses sont à corriger dans ce fameux contrats, notamment le regard de Lactalis concernant la cession d'une exploitation, l'entrée d'un associé dans un gaec ou encore le droit de manifester". Union sacrée donc autout du lait, d'autant plus que le travail juridique sur la révision du texte est effectué en liaison avec d'autres groupements français, avec l'appui logistique de la FNPL. "D'ores et déjà, nous mettons en garde les producteurs sur les dangers de la proposition Lactalis en état et leur demandons une nouvelle de ne pas signer l'actuel document et de rejoindre les OP".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Publicité