Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Concours
Unix, le seul limousin de Normandie à Paris

Unix est monté à Paris. Le taureau Limousin a terminé quatrième dans sa section. Une première chez les éleveurs normands de Limousins.

Unix entouré d’Etienne Aubert (à droite) et d’Olivier Auvray, vice-président du syndicat Limousin.
Unix entouré d’Etienne Aubert (à droite) et d’Olivier Auvray, vice-président du syndicat Limousin.
© V.M.
"C'est un rêve de venir à Paris. On veut y aller au moins une fois. J'avais envie de faire reconnaître mon élevage et de représenter la Normandie. On se fait également connaître des professionnels", confie Étienne Aubert, éleveur à Saint-Gatien-les-Bois et président du syndicat Limousin du Calvados. C'est une première pour les éleveurs de Limousins en Basse-Normandie. Le propriétaire s'est avoué "plus stressé que l'animal". 50 limousins sélectionnés Pour arriver à Paris, Unix est passé par le concours national de Limoges. Le taureau de 34 mois y a terminé troisième. Il a donc intégré les 50 bêtes de race limousine présentes à Paris. Ses principales qualités : "un taureau élégant avec du volume et un bon dos". Même avec ces avantages, Etienne Aubert prépare Unix depuis un an pour l'événement. Mais, des limousines, il en élève depuis 20 ans. Le président du syndicat a donc vu la race évoluer dans le Calvados. "En 2006, le cheptel Limousin a augmenté de 11 % dans le Calvados. L'association compte aujourd'hui une cinquantaine d'adhérents. La génétique s'améliore également. Nous achetons tous les ans 5 à 6 inscrits au Herd Book à la station de Limoges. Tout ce travail a contribué à notre présence à Paris", explique Etienne Aubert. V.M.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ELISE HEBERT
« Si je n’essaie pas, je serai déçue »
Anxieuse, mais bosseuse, Élise Hébert, 22 ans, est salariée de l’entreprise de travaux agricoles Vandecandelaère, à Saint-Manvieu…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Publicité