Aller au contenu principal

Concours
Unix, le seul limousin de Normandie à Paris

Unix est monté à Paris. Le taureau Limousin a terminé quatrième dans sa section. Une première chez les éleveurs normands de Limousins.

Unix entouré d’Etienne Aubert (à droite) et d’Olivier Auvray, vice-président du syndicat Limousin.
Unix entouré d’Etienne Aubert (à droite) et d’Olivier Auvray, vice-président du syndicat Limousin.
© V.M.
"C'est un rêve de venir à Paris. On veut y aller au moins une fois. J'avais envie de faire reconnaître mon élevage et de représenter la Normandie. On se fait également connaître des professionnels", confie Étienne Aubert, éleveur à Saint-Gatien-les-Bois et président du syndicat Limousin du Calvados. C'est une première pour les éleveurs de Limousins en Basse-Normandie. Le propriétaire s'est avoué "plus stressé que l'animal". 50 limousins sélectionnés Pour arriver à Paris, Unix est passé par le concours national de Limoges. Le taureau de 34 mois y a terminé troisième. Il a donc intégré les 50 bêtes de race limousine présentes à Paris. Ses principales qualités : "un taureau élégant avec du volume et un bon dos". Même avec ces avantages, Etienne Aubert prépare Unix depuis un an pour l'événement. Mais, des limousines, il en élève depuis 20 ans. Le président du syndicat a donc vu la race évoluer dans le Calvados. "En 2006, le cheptel Limousin a augmenté de 11 % dans le Calvados. L'association compte aujourd'hui une cinquantaine d'adhérents. La génétique s'améliore également. Nous achetons tous les ans 5 à 6 inscrits au Herd Book à la station de Limoges. Tout ce travail a contribué à notre présence à Paris", explique Etienne Aubert. V.M.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Sécheresse - Prix du lait - FDSEA-JA 50
Sécheresse 2022 : les agriculteurs face à une « situation critique »
La FDSEA et les Jeunes agriculteurs de la Manche ont tiré la sonnette d’alarme, lundi 8 août 2022 à Saint-Lô, sur les difficultés…
Publicité