Aller au contenu principal

Concours
Unix, le seul limousin de Normandie à Paris

Unix est monté à Paris. Le taureau Limousin a terminé quatrième dans sa section. Une première chez les éleveurs normands de Limousins.

Unix entouré d’Etienne Aubert (à droite) et d’Olivier Auvray, vice-président du syndicat Limousin.
Unix entouré d’Etienne Aubert (à droite) et d’Olivier Auvray, vice-président du syndicat Limousin.
© V.M.
"C'est un rêve de venir à Paris. On veut y aller au moins une fois. J'avais envie de faire reconnaître mon élevage et de représenter la Normandie. On se fait également connaître des professionnels", confie Étienne Aubert, éleveur à Saint-Gatien-les-Bois et président du syndicat Limousin du Calvados. C'est une première pour les éleveurs de Limousins en Basse-Normandie. Le propriétaire s'est avoué "plus stressé que l'animal". 50 limousins sélectionnés Pour arriver à Paris, Unix est passé par le concours national de Limoges. Le taureau de 34 mois y a terminé troisième. Il a donc intégré les 50 bêtes de race limousine présentes à Paris. Ses principales qualités : "un taureau élégant avec du volume et un bon dos". Même avec ces avantages, Etienne Aubert prépare Unix depuis un an pour l'événement. Mais, des limousines, il en élève depuis 20 ans. Le président du syndicat a donc vu la race évoluer dans le Calvados. "En 2006, le cheptel Limousin a augmenté de 11 % dans le Calvados. L'association compte aujourd'hui une cinquantaine d'adhérents. La génétique s'améliore également. Nous achetons tous les ans 5 à 6 inscrits au Herd Book à la station de Limoges. Tout ce travail a contribué à notre présence à Paris", explique Etienne Aubert. V.M.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité